Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Le soutien scolaire dans la pratique > Accompagnez votre enfant pour améliorer ses résultats scolaires

Accompagnez votre enfant pour améliorer ses résultats scolaires

jeudi 13 janvier 2011

Résultats scolaires : une question de motivation

Si la plupart des enfants sont curieux d’apprendre, les méthodes d’enseignement ne sont pas forcément adaptées. Chaque enfant est spécifique. Certains aiment l’école, mais ne souhaitent pas pour autant rester sur les bancs tous les jours de la semaine. D’autres, beaucoup plus curieux, préfèrent explorer sur terrain plutôt que de s’ennuyer à écouter l’instituteur en classe. Dans tous les cas, ces enfants peuvent obtenir des résultats médiocres à l’école, faute d’intérêts. Ils manquent automatiquement de concentration sur les bancs et du coup, passent deux fois plus de temps que nécessaire pour effectuer un simple devoir. La clé est alors de trouver le point qui pourrait les motiver. Il faut également leur apprendre à maîtriser le temps, afin qu’ils puissent s’adonner à leurs activités préférées, tout en suivant correctement les cours.

Améliorer les résultats scolaires par une approche de proximité

La plupart des enfants ne savent pas comment étudier. Les leçons, bases de tout exercice, posent notamment problème du fait qu’il est souvent difficile de les mémoriser. Afin d’assister votre enfant dans cette tâche assez complexe, découvrez-le. Quelques tests vous permettront de savoir quelle mémoire est la sienne. Est-elle auditive, scripturale ou visuelle ? Une fois le type de mémoire déterminé, vous n’aurez plus qu’à l’orienter vers des méthodes plus pratiques. Selon le cas, faites-le relire les leçons à haute voix, ou les lire plusieurs fois. Pour la mémoire scripturale, demandez-lui de réécrire les leçons dans un autre cahier. Si la méthode est la bonne, l’enfant reprendra automatiquement confiance en lui et pourra trouver du plaisir dans le travail scolaire.

Résultats scolaires : quelques encouragements en cas d’échecs

Il n’est pas rare qu’un enfant présente des résultats médiocres lors du premier trimestre. Ce n’est pourtant pas une raison pour lui faire des reproches ou le culpabiliser. Au contraire, il faut lui transmettre des mots d’encouragement afin de restaurer sa confiance en lui. Pour un enfant de 10 ans, il n’est pas encore évident d’accepter les échecs. Il se prendra automatiquement pour un incapable et n’aura probablement plus envie de retourner à l’école. C’est ainsi à vous de lui faire comprendre qu’il ne faut pas baisser les bras et qu’il fera sûrement mieux le trimestre prochain. Même dans les cas les plus graves, ne dites jamais à votre enfant qu’il est « nul ». Trouvez plutôt des solutions plus efficaces pour qu’il retrouve de l’assurance. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels si c’est nécessaire, ou à rencontrer les enseignants. Les résultats ne pourront qu’évoluer dans les prochains mois.

Répondre à cet article