Accueil > Les activités parascolaires > Les jeux > Activités parascolaires, l’Origami

Activités parascolaires, l’Origami

vendredi 21 mai 2010

Qu’est-ce que l’Origami ?

Étymologiquement, le mot Origami provient de la combinaison de deux mots japonais Oru ou l’art de plier et Kami le papier. Par association, l’Origami signifie tout simplement l’art de plier le papier. Originaire de la Chine, l’Origami était auparavant appelé jiezhi. Ce terme désigne à la fois l’art de plier et de découper le papier. Au fil du temps, le jiezhi devait traverser les frontières et s’intégrer définitivement dans l’art de la décoration traditionnelle nipponne. Le plus souvent, les papiers pliés servaient d’ornement pour les cruches de saké, une spécialité gastronomique japonaise.

Si auparavant, l’Origami était l’apanage d’une minorité, il s’est démocratisé pour devenir de plus en plus populaire. En effet, le travail minutieux d’Akira Yoshizawa a permis la naissance de l’Origami contemporain. C’est cette forme de pliage de papier qui est aujourd’hui utilisée pour les activités parascolaires dans les écoles. L’entrée de l’Origami dans le milieu pédagogique remonte aux années 1800, lorsque le pionnier des écoles maternelles, Frieddrich Froebel l’utilisait comme support pédagogique. À l’époque, le pliage du papier était enseigné avec d’autres techniques comme le tressage ou encore le découpage.

Intérêts pédagogiques de l’Origami

Comme les autres activités parascolaires, l’Origami a surtout été employé pour favoriser l’insertion des élèves dans leur milieu. En plus de cet intérêt social, l’Origami aide à éveiller le goût artistique et la créativité des enfants. Loin de la monotonie de certaines activités floues pour les élèves, l’Origami permet un résultat immédiat. En effet, le résultat de la manipulation du papier selon l’art du pliage est visible de suite, optimisant ainsi la motivation de l’élève. Dans les écoles orientales, l’Origami fait partie des activités parascolaires les plus prisées pour favoriser l’aptitude manuelle des apprenants.

L’Origami est enseigné à un groupe d’élèves par un enseignant maîtrisant les règles de l’art. Les intérêts pédagogiques de l’Origami sont multiples. Cette activité permet d’éveiller les élèves, d’accentuer leur écoute, d’optimiser leur précision et leur concentration et d’enseigner les notions de géométries élémentaires. Lors du pliage, les élèves s’entraident afin d’atteindre l’objectif escompté. L’Origami fait appel à la compréhension de l’espace et des formes, tout en favorisant le développement de la mémoire visuelle. La mobilisation de ses différentes compétences participe activement à l’épanouissement et au développement de l’intelligence des élèves.

Répondre à cet article