Accueil > Le soutien scolaire par matière > Soutien scolaire en langues étrangères > Baby sitting et éducation

Baby sitting et éducation

lundi 26 novembre 2012

La baby sitter est une personne rémunérée en charge de garder un enfant pendant l’absence de ses parents. Habituellement, ce sont les les étudiants qui s’occupent de ce travail pour financer leurs études. Ce n’est pas facile de trouver une baby-sitter, mais le site tendea.fr vous propose des baby sitters pour résoudre votre problème ; non seulement pour garder et occuper vos enfants mais aussi pour les éduquer voire enseigner les langues étrangères que vous désirez : français, anglais, allemand, espagnol, …

Copyright photo : Helene Souza - pixelio.de

Baby speaker

La baby speaker est une garde d’enfant moderne ; au baby sitting traditionnel s’ajoute l’atelier linguistique à domicile, c’est-à-dire que vous bénéficiez d’un double service : assistance maternelle et apprentissage d’autres langues. Évidemment, la baby speaker est native de la langue qu’elle enseigne : anglaise, américaine, espagnole,…. De plus, elle possède l’expérience et suit la formation en tant que nounou et enseignante de la langue étrangère. Elle passe tout son temps, pendant la séance, avec l’enfant, à travers l’activité quotidienne de celui-ci, elle transfère divers connaissances et savoirs : chanson, lecture, jeu, activité manuelle, bain, goûter, sortie… en adaptant le touten langue étrangère.

Age de l’enfant

Psychologiquement, l’enfant peut apprendre une deuxième langue même à l’âge de 12 mois, en commençant par l’enregistrement littéralement des intonations de la langue. Il apparaît que la meilleure période pour apprendre une langue soit dès l’enfance car les appareils d’écoute, la mémoire et la reproduction du son chez les petits enfants sont davantage performants par rapport aux adultes. On profite de ces capacités de l’enfant à combiner avec la méthode de répétition mais tout en douceur. Toujours dans le cadre du baby speaking, la méthode d’enseignement de la langue se fait de façon ludique, et en fonction de l’âge de l’enfant.

La nourrice n’est pas une simple travailleuse dans la famille, elle doit tisser une relation étroite avec l’enfant, son travail passe par l’affectif. C’est pour cette raison que le baby sitting est une noble tâche qui peut transmettre l’enseignement de la langue étrangère. L’apprentissage précoce doit passer par les émotions et non être seulement un objet d’étude.

Répondre à cet article