Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Le soutien scolaire dans la pratique > Cantine scolaire, place aux fruits et légumes

Cantine scolaire, place aux fruits et légumes

lundi 3 octobre 2011

Un nouveau décret sort pour améliorer la cantine scolaire

Après la sortie du nouveau décret destiné à réduire le risque d’obésité et de surpoids, les préfrits et les aliments gras à frire seront de moins en moins présents dans les cantines scolaires. Les fruits et les légumes viendront les remplacer la majeure partie de l’année. Les garnitures grasses ne vont toutefois pas disparaître complètement du régime alimentaire des enfants et des jeunes inscrits à la cantine. En effet, ces plats ne seront désormais servis qu’une fois par semaine. Cette réduction va également toucher les desserts trop sucrés à l’instar des gâteaux.

Afin d’offrir une alimentation plus saine et plus équilibrée, les cantines sont ainsi invitées à privilégier les fruits frais, les crudités, les légumes cuits et les laitages. Les légumes secs, les féculents et les céréales viendront également plus fréquemment agrémenter les assiettes. Pour parfaire ce régime anti-surpoids, l’eau sera proposée à volonté et en libre accès. Pour atteindre les 2 litres d’eau par jour préconisé par les nutritionnistes, boire de l’eau pendant les cours devrait être autorisé par les enseignants et les établissements scolaires. Par ailleurs, il appartient à chaque parent de tenir compte de ces contraintes lors de l’inscription de leurs enfants à la cantine afin de les aider à s’adapter à un tel régime.

Cantine scolaire, bientôt une alimentation plus réglementée

En diminuant la teneur en sel, en sucre et en matière grasse contenue dans l’alimentation des jeunes et des enfants dans la cantine, l’objectif est de leur proposer un régime mieux adapté à leurs besoins. Il est ainsi conseillé de veiller à l’équilibre de l’alimentation de vos enfants au quotidien puisqu’à la cantine, ils auront moins accès à certains types de nourriture comme la viande ou le poisson au profit des fruits et légumes. Afin que devoir manger à l’école ou au collège à midi ne soit pas mal ressenti, le menu adopté à la maison doit tenir compte de ce changement.

D’autres règles de vie simples à adopter en famille peuvent également accompagner cette mesure prise à la cantine et permettre d’éviter à nos jeunes tous risques d’obésité. C’est par exemple le cas des efforts physiques. En passant moins de temps à regarder la télé, mais plus de temps à jouer à l’extérieur ou à se dépenser, ils seront moins touchés par le problème de surpoids. S’ils doivent se restaurer à la cantine, mais que les fruits et légumes ne sont pas leurs alliés préférés, il faudra trouver une solution pour les réconcilier avec ce type d’alimentation. C’est à la maison qu’ils pourront apprendre à apprécier le goût de chaque plat et de chaque produit. Prendre l’habitude de les associer lors des courses ou de la préparation du repas contribue à leur faire connaître et aimer certains aliments souvent peu consommés.

Répondre à cet article