Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Les formules adaptées à votre enfant > Ce qu’il faut savoir avant de devenir apprenti

Ce qu’il faut savoir avant de devenir apprenti

mercredi 25 août 2010

Qu’est-ce que l’apprentissage ?

Contrairement à un parcours scolaire classique, l’apprentissage consacre un temps considérable à la pratique d’un métier bien défini. L’apprenti est directement confronté à l’ambiance d’une entreprise. Des professionnels du domaine choisi l’encadrent avec l’aide d’un Centre de Formation d’Apprentis ou CAF. Ce type de parcours est conseillé aux jeunes qui veulent travailler rapidement ou qui ont du mal à s’adapter à une scolarité classique. Il faut toutefois souligner que l’apprentissage comporte des cours théoriques, d’une durée considérable. Ils sont consacrés au métier choisi et à d’autres matières (français, mathématiques, EPS...)

Âgé au minimum de 16 ans, l’apprenti est un salarié à part entière. Il ne doit pas travailler plus de 39 h par semaine, réparties en moins de 8 h par jour. Il bénéficie de deux jours consécutifs de repos par semaine. Son salaire est calculé par rapport au SMIC et selon des pourcentages différents en fonction de son âge et de son année de formation. Un apprenti de moins de 18 ans touche par exemple 25 % du SMIC en première année, 37% en deuxième année et 53% en troisième année. Ce salaire s’élève jusqu’à 1 048,14€, soit 78% du SMIC pour les apprentis de plus de 21 ans, en troisième année. En tout cas, cette rémunération est affranchie d’impôts et de charges sociales.

Diplômes et métiers concernés par l’apprentissage

L’apprentissage débouche sur plusieurs diplômes possibles. Les apprentis issus de l’enseignement secondaire peuvent prétendre au Certificat d’Aptitude Professionnelle, du Brevet d’Études Professionnelles, du Bacc Pro, du Brevet Professionnel ou du Brevet de Technicien. Les bacheliers et les apprentis de l’enseignement supérieur sont, quant à eux, sanctionnés par un BTS, un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie), un diplôme d’ingénieur ou d’école supérieure de commerce. D’autres diplômes sont possibles en fonction du domaine concerné.

Pratiquement tous les métiers forment des apprentis, mais les secteurs les plus connus sont ceux de l’agroalimentaire, du commerce, du bâtiment et des travaux publics. Actuellement, l’apprentissage s’ouvre de plus en plus vers l’hôtellerie, le tourisme, l’électronique, la mécanique automobile et les services à la personne. En tout cas, s’inscrire à un apprentissage est possible jusqu’à 25 ans. N’hésitez pas à consulter les sites spécialisés pour découvrir toutes les possibilités. Sachez aussi que les Caisses d’Allocations Familiales proposent une allocation rentrée scolaire aux apprentis.

Répondre à cet article