Accueil > Les organismes de soutien scolaire > Cenon : les Francas reprendront l’accueil périscolaire suite au déficit de (...)

Cenon : les Francas reprendront l’accueil périscolaire suite au déficit de l’association FAIRE

mardi 21 juin 2011

Des problèmes financiers

En 2009, l’Association FAIRE a enregistré un déficit budgétaire de 14 000 euros résultant de la suspension d’aide liée à certains contrats. Cela a poussé l’association à demander l’un des trois lots du nouveau SSIG (Service social d’intérêt général) disponibles à Cenon. Ainsi dès le 1er janvier 2010, FAIRE s’est vue attribuer une nouvelle mission : le soutien scolaire et l’accueil périscolaire. Depuis, l’association a augmenté l’effectif de son personnel en comptabilisant 64 employées contre 35 auparavant. Cet accroissement a engendré différentes charges sociales pour l’association. Ainsi, la somme de 131 000 euros attribuée par la ville de Cenon s’est avérée insuffisante. Après la première année d’expérience, le déficit s’élevait à 54 000 euros en janvier 2011. La Directrice de l’association a alors déposé sa démission et le commissaire aux comptes a engagé la procédure d’alerte.

Les élus de la ville viennent au secours

Au mois d’avril dernier, le Conseil municipal de la ville de Cenon a décidé de venir en aide à l’association en injectant 54 000 euros à la caisse de celle-ci. Les compteurs sont remis à zéro, mais l’année 2011 est encore loin d’être terminée. Suite à une réduction du personnel et au contrôle sur les impayés, l’association a tout de même pu réaliser quelques économies. Cependant, il a été constaté que la branche soutien scolaire reste en équilibre tandis que l’accueil périscolaire apparait déficitaire. Ainsi, la SSIG a décidé de remettre l’accueil périscolaire entre les mains des Francas, en laissant FAIRE s’occuper de sa principale activité : l’accompagnement scolaire pour les écoliers et les collégiens.

Reprise de l’accueil périscolaire par les Francas à partir de septembre prochain

Créée en 1944, Francas est une association de soutien scolaire agréé par l’État. Représentée sur tout le territoire national, la fédération des Francas regroupe 81 associations. Elle s’occupe de l’éducation et des loisirs des enfants avant ou après l’école. Depuis le mois de janvier 2010, les Francas se consacrent aux activités parascolaires des enfants âgés de 3 à 6 ans et de 6 à 12 ans. Puisque les élus vont se pencher sur le transfert de l’activité de l’accueil scolaire, il apparait probable que les Francas reprennent les activités périscolaires à partir du 1er septembre prochain. En attendant, on souhaite à tout le monde de passer de bonnes vacances.

Répondre à cet article