Accueil > Le soutien scolaire par niveaux > Le soutien scolaire à l’université > Choisir une prépa après le bac : les conseils

Choisir une prépa après le bac : les conseils

jeudi 30 juin 2011

Les inscriptions

Les classes préparatoires aux grandes écoles sont des classes d’enseignement supérieur, le plus souvent public, proposées au sein des lycées. Les futurs postulants y préparent pendant deux ans le concours d’entrée aux grandes écoles de commerce, d’ingénieurs et des Écoles Normales supérieures. Les classes préparatoires sont nombreuses et les conditions d’entrée ainsi que les programmes enseignés ne sont plus aussi drastiques et sévères qu’auparavant. Vous pouvez y accéder après avis favorable d’une commission qui prend en compte vos résultats depuis la classe de première et l’avis de vos professeurs de lycée.

Pensez à vous inscrire dans le lycée le plus proche de chez vous afin de vous éviter de trop longues heures de transport. Vous économiserez sur vos heures de travail. La majorité des inscrits en classe préparatoire scientifique possèdent un bac S pour intégrer ensuite les facultés de médecine, d’odontologie ou de pharmacie, les grandes écoles d’ingénieur ou de commerce et gestion. Sur le territoire français, les classes préparatoires sont réparties dans 280 lycées et accueillent chaque année 70 000 étudiants. Les critères de sélections diffèrent selon chaque établissement.

Les filières et les débouchés

Les classes préparatoires aux grandes écoles ou CPGE sont nécessaires à la préparation aux concours d’entrée aux grandes écoles d’ingénieur, de commerce ou de lettres supérieures. La filière préparatoire économique et commerciale forme aux écoles supérieures de commerce et de gestion et aux écoles normales supérieures. La filière littéraire prépare aux écoles normales supérieures, aux écoles de commerce et de gestion, ou aux instituts d’études politiques. La filière scientifique prépare aux écoles d’ingénieurs, aux écoles normales supérieures et aux écoles nationales vétérinaires. Pendant deux ou trois ans, l’élève s’engage ainsi à un travail régulier et soutenu. Les programmes, s’ils sont définis au niveau national, varient d’un établissement à un autre.

À l’issue des deux ou trois ans, les postulants aux Grandes Écoles passeront les concours d’entrée dans ces prestigieux établissements avec des épreuves écrites et orales. Parmi ces Grandes Écoles citons l’École supérieure de Commerce de Bordeaux ou ESC Bordeaux, l’ESC Reims, l’ESC Rouen, l’École nationale supérieure ou ENS Lettres et Sciences humaines de Lyon, Ulm (rue d’Ulm à Paris) qui dispense l’histoire, la géographie, la philosophie, les lettres, les lettres classiques ou modernes, les langues et la musique. Les grandes écoles scientifiques sont représentées par l’école des ingénieurs de la ville de Paris, les Écoles militaires, l’ESM Saint-Cyr, l’École navale, l’École de l’Air ou encore l’école nationale des ponts et chaussée et l’école généraliste d’ingénieurs de Marseille notamment.

Répondre à cet article