Accueil > Le soutien scolaire par niveaux > Le soutien scolaire au lycée > Comment acquérir une bonne méthode de travail au lycée ?

Comment acquérir une bonne méthode de travail au lycée ?

jeudi 20 janvier 2011

Le lycée, dernière étape avant le baccalauréat

Le cursus scolaire au lycée dure trois années, en seconde, en première et en terminale. Celui-ci est la préparation aux diverses séries du baccalauréat. Il commence donc par la classe de seconde, qui est commune aux séries générales et technologiques. Les matières communes sont le français, l’histoire-géographie, les mathématiques, les sciences de la vie et de la terre, la physique-chimie, une langue vivante étrangère, l’éducation civique, juridique et sociale ainsi que l’éducation physique et sportive. S’ajouteront à ces matières deux enseignements de détermination que l’élève aura à choisir parmi vingt matières. Enfin, l’élève peut également pencher pour une option facultative. Arrivé en classe de première, l’élève devra se tourner vers une série dans laquelle il veut se spécialiser. Le baccalauréat général propose trois séries qui sont la série économique et sociale ou ES, la série scientifique ou S et la série littéraire ou L.

Acquérir une bonne méthode de travail au lycée

En premier lieu, il est très important de bien écouter en classe. Certes, cela s’avère assez difficile, mais il faut savoir en profiter, car l’essentiel du cours est toujours expliqué par le prof. L’écoute est donc de mise et pour cela, rien ne vaut la place au premier rang. En outre, pour les révisions individuelles, il n’y a rien de mieux que se trouver un endroit calme, sans tapage. Concernant les devoirs, si les exercices ont été assimilés en classe, l’élève peut s’entraîner à les refaire pour ainsi les maîtriser. Pour les cours, la meilleure méthode de travail est une bonne organisation. Il faudra ainsi travail en ordre. Pour l’apprentissage proprement dit, comme les dates en histoire ou les noms de pays en géographie, les formules en mathématiques et en physique, l’essentiel est la compréhension. Il est donc inutile d’apprendre par cœur.

Répondre à cet article