Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Comment aider l’enfant à surmonter l’échec scolaire

Comment aider l’enfant à surmonter l’échec scolaire

jeudi 3 février 2011

L’enfant confronté à l’échec scolaire

L’échec scolaire peut être assimilé à plusieurs choses, qu’il s’agisse d’une très mauvaise note, d’un avertissement de travail ou encore d’un redoublement. Lorsqu’un élève rate son année scolaire, il a très souvent le moral dans les talons, à force de chercher les causes de son échec. Pour les enfants les plus fragiles, cela peut être source de déception et peut déclencher des remises en questions d’eux-mêmes, voire même des séquelles psychologiques. La confiance et l’assurance de l’enfant risquent d’en être fortement troublées. En effet, l’enfant (et les étudiants en général) a tendance à percevoir ses notes comme le miroir qui reflète sa valeur. Le cas échéant, ses parents doivent être le premier soutien de l’enfant. Ils doivent être là pour lui afin de l’aider à comprendre que cet échec peut lui être salutaire et ainsi lui venir en aide dans sa détresse.

Conseils pratiques face à l’échec scolaire

Dans un premier lieu, il faut éviter de presser l’enfant. Il faut essayer de lui montrer qu’on a confiance en lui et essayer d’entretenir sa confiance en lui-même. Si votre enfant vient d’obtenir une très mauvaise note, il faudrait lui dire qu’il peut encore se rattraper lors d’une prochaine évaluation ou au pire dans une autre matière ou il est plus à l’aise. Il est également très important de connaître l’origine de ce mauvais résultat : a-t-il bien révisé, y -a-t-il des points qu’il a mal compris, quelles sont ses difficultés dans son apprentissage. Il faut être à son écoute. On pourra alors, le conseiller de demander au professeur une ré - explication ou à un élève qui a mieux compris que lui. S’il s’agit d’un redoublement, lui apprendre à relativiser (il sera plus à l’aise l’année suivante) et tirer des leçons de ses erreurs passées (inattention en cours, manque de persévérance, mauvaise méthode de travail etc.) afin de rebondir à l’avenir.

Profiter de ses vacances pour remédier aux échecs scolaires

Les vacances sont une occasion pour que notre enfant fasse le point et retrouve ainsi toutes ses aptitudes et ses ressources psychologiques. On peut également mettre à profit les vacances pour combler ses lacunes. L’inscrire aux cours de vacances un mois avant la rentrée scolaire pourrait lui être tout à fait bénéfique. De nombreux établissements se proposent de dispenser des cours aux enfants qui ont connu une année scolaire médiocre ou ont de la difficulté dans une matière spécifique. Cependant, il convient de faire attention. Car, il y a, parmi ces établissements, ceux qui n’ont, en réalité, que des visées d’ordre strictement pécuniaire. Ou encore ceux qui ne permettent pas à l’enfant de combler ses lacunes tout en profitant pleinement des vacances. Le parent doit être vigilant, sur le contenu du programme proposé par chaque établissement et sur les méthodes d’apprentissage pour une remise à niveau optimale de son enfant.

Répondre à cet article