Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Soutien psychologique > Comment aider les enfants dont les parents divorcent ?

Comment aider les enfants dont les parents divorcent ?

mardi 16 février 2010

Parents divorcés : quelles conséquences sur la scolarité des enfants ?

La séparation des parents, ou leur divorce peut avoir des effets dévastateurs dans la vie affective de l’enfant, ce qui peut nuire par la suite à sa scolarité. Si le divorce constitue un grand tournant dans la vie des adultes, il l’est encore davantage pour les enfants qui le subissent. Selon une étude réalisée par Paul Archambault pour sa thèse intitulée « le devenir des enfants des familles dissociées », les enfants dont les parents sont séparés ont généralement un niveau d’études inférieur à ceux issus de familles unies. L’étude a été effectuée en tenant compte des origines sociales.

Selon des données très précises, notamment tirées d’enquêtes et d’analyses socioculturelles menées auprès de jeunes de 18 à 29 ans, nés entre 1964 et 1978, Paul Archambault a pu établir que dans chaque milieu social, les enfants issus de familles unies réussissaient mieux leur scolarité, que ceux venant de familles dissociées. Ces derniers sont plus nombreux à échouer à l’examen du baccalauréat et ils sont moins nombreux à continuer leurs études dans l’enseignement supérieur. Bref, ceux-ci passent statistiquement moins de temps à suivre des études que ceux vivant au sein d’une famille unie.

Accompagnement des enfants de parents divorcés.

Avec la séparation des parents, la vie affective de l’enfant est chamboulée. Dans tous les cas, il se sent personnellement concerné par le conflit existant entre les deux adultes. Son malaise se fait le plus souvent ressentir dans sa scolarité, et il est du devoir des adultes de l’aider. Il faut en premier lieu que l’enfant puisse surmonter ses malheurs. Ainsi, tout en restant à son écoute, essayez, ensemble, d’expliquer à l’enfant pourquoi vous êtes amenés à vous séparer sans tenter de faire peser la décision sur l’autre partie ou sur l’enfant. Faites-lui également comprendre qu’aucun de vous ne va l’abandonner. L’enfant doit ressentir de l’amour de la part de ses deux parents.

Il doit également pouvoir vous exprimer librement ses sentiments, même si vous êtes séparés. En outre, il faut faire en sorte que l’enfant reste en dehors des différends qui vous opposent. Plus encore, montrez-lui que vous pouvez encore vous parler, alors que vous ne vivez plus ensemble. Il doit se rendre compte que ses parents ne sont pas devenus des ennemis et qu’ils restent encore ceux sur qui il peut compter. N’oubliez pas non plus d’en parler à son enseignant, il a également le devoir d’accompagner l’enfant, et cela le concerne dans la mesure où son comportement peut changer en classe. Dans tous les cas, demandez conseil auprès d’un psychologue qui saura vous guider.

Répondre à cet article