Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Comment aider un enfant solitaire à se faire des amis ?

Comment aider un enfant solitaire à se faire des amis ?

jeudi 4 novembre 2010

Plusieurs facteurs peuvent pousser un enfant à devenir solitaire

L’un des objectifs de l’école est la socialisation de l’enfant. Sans doute parce que pour son développement, il a besoin de s’amuser, d’apprendre des autres, de se forger une personnalité, de se sentir aimé et considéré, d’avoir confiance en lui...bref, d’être dans de meilleures conditions pour réussir sa scolarité. Pourtant, certains enfants n’arrivent pas à se faire des amis, ils restent dans leur coin, préfèrent jouer seuls et tiennent rarement une conversation avec leurs camarades de classe. L’isolement peut être un réel problème pour l’enfant, dès lors qu’il ne s’agit pas d’une simple querelle entre copains, un malaise passager, une envie momentanée d’être seul…

Nombreux sont les facteurs qui peuvent être à l’origine du comportement solitaire d’un enfant. Il se peut qu’il soit emprisonné par une timidité démesurée qu’il n’arrive pas à maîtriser seul. Un complexe peut également influencer ainsi ses attitudes, l’empêchant d’aller vers les autres par peur d’être jugé. Quelques fois, les élèves n’ayant pas une bonne estime d’eux-mêmes sont aussi solitaires, tout comme ceux qui souffrent d’une dépression masquée. Mais une forte personnalité peut également pousser un enfant à ne pas avoir d’amis : l’autoritarisme, l’agressivité, les exigences inconditionnelles, etc. autant de caractéristiques d’une personnalité qui ne plaît pas forcément aux autres.

Enfant solitaire : quelles solutions ?

Il ne convient pas de laisser l’enfant dans sa solitude. Pour son développement personnel, pour son épanouissement et son évolution tout au long de sa vie scolaire dans un environnement favorisant l’apprentissage, les parents doivent aider un enfant solitaire à se faire des amis. La première étape est d’essayer d’identifier les causes, s’il s’agit de timidité, d’incompréhension, de malaise sentimental, d’introspection, d’agressivité… Il ne faut pas hésiter à discuter avec ses enseignants pour mieux cerner son comportement. De même, il faut discuter avec l’enfant et le rassurer afin de lui redonner confiance en lui. Dans tous les cas, il ne faut jamais discuter de lui devant d’autres personnes, tant qu’il est présent.

Pour le faire sortir un brin de son cocon personnel, multipliez autant que possible les opportunités lui permettant de rencontrer d’autres enfants de son âge. Prendre en l’occurrence l’initiative d’inviter ses camarades de classe à la maison, notamment à l’occasion de son anniversaire. Un cadre extérieur à celui de l’école l’aidera aussi à mieux s’épanouir. L’inscrire ainsi dans un club de sport, un atelier d’art plastique, un atelier ludique… En multipliant les sorties et les rencontres, son comportement changera progressivement. Si après plusieurs tentatives, ou si la solitude de l’enfant résulte plutôt d’un bouleversement affectif, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste.

Répondre à cet article