Accueil > Les organismes de soutien scolaire > Comment choisir l’organisme de soutien scolaire ?

Comment choisir l’organisme de soutien scolaire ?

samedi 22 août 2009

La réputation de l’organisme

Préoccupés par les résultats scolaires très catastrophiques de leur enfant, les parents sont souvent pressés de trouver un accompagnement pédagogique à celui-ci, qu’ils oublient souvent de s’informer sur la réputation des organismes, les proposant. Souvent, il arrive aussi que l’on ne sache pas où se renseigner, particulièrement sur les soutiens scolaires en ligne. La meilleure manière de s’informer sur les sites d’accompagnements sur Internet reste les forums. De plus, vous pouvez également bénéficier des conseils des autres parents d’élèves. Ceux-ci peuvent vous communiquer quelques URL de sites sérieux.

Dans le cas où votre choix se porte sur les cours à domiciles ou les cours collectifs. Choisissez l’organisme via vos connaissances et proches, ou encore par le biais d’une association de parents d’élèves. Avec cette méthode, vous aurez au moins l’assurance d’avoir affaire avec un organisme professionnel. Pour ceux qui désirent avoir recours aux soutiens scolaires par un étudiant, nous vous conseillons de laisser une petite annonce, dans les foyers universitaires ou estudiantins.

La compétence des professeurs

La compétence des professeurs est un critère très important dans le choix d’un organisme de soutien scolaire. Avec les nombreuses demandes des parents d’élèves, certaines sociétés manquent malheureusement de scrupules et ne sont pas assez rigoureuses, dans le recrutement des professeurs et des enseignants. L’entreprise est d’autant plus difficile, quand les parents n’ont souvent pas la possibilité de contrôler la compétence de ces professeurs. Pour mettre toutes les chances de votre côté, privilégiez les organismes certifiés AFAQ-AFNOR. Ce label garantit la qualité des services proposés par une institution déterminée.

Pour information, sachez que les compétences exigées aux professeurs pour dispenser des accompagnements pédagogiques sont d’un baccalauréat + 3. C’est le diplôme minimum exigé par l’État français pour se présenter à un concours de l’Éducation nationale. Les organismes sérieux font généralement des vérifications systématiques, des qualifications de leurs accompagnateurs pédagogiques, qu’ils soient enseignants ou de simples étudiants.

Répondre à cet article