Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Comment faire pour aider un enfant timide ?

Comment faire pour aider un enfant timide ?

mardi 24 août 2010

Timidité : le fond du problème

Pour mieux réagir face à un problème de timidité chez un enfant, il faut déjà connaître les causes. La timidité vient avant tout du milieu environnemental de l’enfant, les parents en sont donc les premiers responsables. Vous avez encouragé son mutisme lorsque vous le félicitiez d’être sage quand il restait dans son coin et ne vous dérangeait pas. Il a été trop gâté et surprotégé, normal qu’il bloque à la moindre contrainte et au moindre contact. Si l’enfant est victime de moqueries ou de provocations fréquentes par ses frères et soeurs, il deviendra automatiquement timide. il est connu que tout enfant éprouve une certaine crainte de l’inconnu, trop importante cette crainte se transformera en timidité. Il suffit aussi de rompre sa petite routine pour voir un enfant paniqué. Dans ce cas précis, la timidité de l’enfant provient du stress.

Les signes de timidité sont très faciles à reconnaître. Il suffit d’être attentif à tous ses gestes et ses habitudes au quotidien. Il se peut fort bien que l’enfant qui refuse de jouer avec les autres dehors ou même avec ses frères et soeurs éprouve une timidité grandissante. Pourtant, vous avez plutôt l’habitude d’y voir une certaine autonomie. La timidité peut aussi se traduire par des rougissements, des bafouillages, des maladresses ainsi que des bégaiements lorsqu’il rencontre quelqu’un pour la première fois. Il va même jusqu’à se cacher pour se faire oublier. C’est le même cas lorsqu’il refuse de sortir de sa chambre pour saluer des invités, n’y voyez pas toujours une note d’insolence. Cette fuite permanente peut devenir un véritable problème à long terme.

Timidité : comment réagir ?

Un enfant timide attend beaucoup d’encouragement de votre part, alors, allez-y, encouragez-le à participer, allez vers lui, évitez de le laisser de côté ou de le disputer à longueur de journée. Il se renfermera encore plus si vous le brusquez. Essayez aussi de le faire participer un peu plus aux jeux collectifs avec ses frères et soeurs, le laissez dans son coin ne fera que renforcer sa timidité. Ne le taquinez pas non plus ouvertement devant les autres en mentionnant sa timidité. De temps en temps, montrez-lui que vous êtes fier de ses efforts pour aller vers les autres. Et enfin, soyez patient, ce n’est qu’un enfant et il a un rythme bien différent de celui des adultes.

Par ailleurs, les activités parascolaires aident aussi un enfant à vaincre sa timidité. Chaque enfant possède un talent artistique, aidez-le à développer le sien en l’inscrivant dans au cours de chant, de danse ou de musique après l’école. Le théâtre aussi est un bon moyen, car il permet à l’enfant d’apprendre à s’exprimer en public et faire disparaître ainsi sa timidité de façon progressive. Lorsque vous l’intégrez dans un groupe, demandez toujours son avis, faites-lui comprendre que vous le respectez en respectant ses choix. Vous devez cependant faire en sorte de lui laisser une marge de manoeuvre, autrement dit, sachez être derrière lui sans trop vous faire sentir. Si après tous ses efforts, vous ne vous en sortez toujours pas, n’hésitez pas à voir un spécialiste.

Répondre à cet article