Accueil > Le soutien scolaire par niveaux > Le soutien scolaire à l’université > Comment financer ses études universitaires ?

Comment financer ses études universitaires ?

lundi 16 avril 2012

Bénéficier d’une bourse d’études

Le moyen de financement le plus courant est la bourse d’études. Elle est attribuée aux étudiants qui ne disposent pas de ressources suffisantes pour payer leurs études. La bourse est une aide de l’État ou d’une commission boursière qui servira uniquement aux frais de scolarités, car il revient aux parents d’assumer les dépenses personnelles de l’étudiant. Pour pouvoir prétendre à une bourse d’études, il doit avoir suivi un cycle d’études en France ou dans un établissement reconnu par l’État. À l’issue de sa formation, il devra valider son diplôme pour pouvoir suivre une formation continue à l’université. L’âge entre également en compte dans les critères de sélection. Un étudiant peut demander une bourse tant qu’il n’a pas dépassé 28 ans. Toutefois, les étudiants qui souffrent d’un handicap reconnu par la CDAPH ne seront pas concernés par la limite d’âge.

Effectuer un job étudiant

Pour permettre aux étudiants de se faire un peu d’argent de poche, certaines entreprises offrent de petits boulots qui ne nécessitent aucune compétence particulière. Les métiers les plus faciles à trouver sont dans la restauration rapide. L’étudiant peut donc faire quelques heures comme serveur ou plongeur en dehors de ses heures de cours. Toutefois, il devra avoir entre autres quelques notions d’anglais si le restaurant est fréquenté par des clients étrangers.

Il peut également travailler les week-ends comme vendeur dans un supermarché. Les responsables des boutiques exigent souvent que leurs employés soient dynamiques et à l’écoute des clients du magasin. Le baby-sitting et les métiers dans l’événementiel sont les jobs étudiants les mieux rémunérés avec des heures de travail sont relativement souples.

Suivre une formation en alternance

L’internat en médecine est le type de formation en alternance la plus connue. Tout en suivant des cours académiques à l’université, l’étudiant travaillera en entreprise à temps partiel. Son temps sera réparti entre les études et le travail en fonction de la filière qu’il a choisie. Généralement, les matinées sont réservées à la pratique en entreprise et les après-midi aux cours théoriques. Ces durées peuvent être prolongées dans les filières ingénieur ou commerce. Un tuteur prendra l’étudiant en charge dès son arrivée dans l’entreprise.

Ce type de formation est régi par un contrat de travail. Le contrat d’apprentissage permet aux étudiants de moins de 25 ans de valider leur formation et d’obtenir un diplôme d’État. A l’inverse, le contrat de professionnalisation s’adresse à tous les étudiants sans limites d’âge qui souhaitent obtenir une qualification.

Répondre à cet article