Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Soutien psychologique > Comment gérer le stress et l’anxiété d’un enfant ?

Comment gérer le stress et l’anxiété d’un enfant ?

lundi 24 janvier 2011

Stress et anxiété d’un enfant : les causes et les manifestations

Le stress et l’anxiété chez l’enfant ne sont pas toujours évidents. Pourtant, ils existent bel et bien, et les manifestations les plus connues sont les fréquents changements de comportement et d’humeur, les maux d’estomac et de tête chez les plus grands. Tandis que, chez les plus petits, ils peuvent être associés à un trouble du sommeil et le pipi au lit. Parfois, un enfant devient spontanément agressif pour manifester son stress à son entourage. Le cas le plus fréquent selon la majorité des pédiatres est la succion de pouce ou le doigt dans le nez. Dans l’un ou l’autre des cas, le stress et l’anxiété n’apparaissent pas sans cause évidents.

Un enfant n’est jamais stressé ou angoissé pour un rien. Face à l’évolution technologique et scientifique que nous subissons actuellement, de récents chiffres démontrent que plus de 50 % des enfants scolarisés sont aujourd’hui victimes de stress. La cause peut-être classée en deux catégories dont premièrement, le stress normatif. Il est engendré par l’implication et les efforts demandés par le développement de l’enfant lui-même : apprendre à marcher, à parler, à faire pipi dans les toilettes, etc. La deuxième catégorie est celle en rapport avec les changements importants dans la vie d’un enfant, notamment le divorce des parents, de fréquents déménagements, la mort d’un proche, un emploi du temps trop chargé et bien évidemment, les pressions de son entourage.

Gérer le stress et l’anxiété d’un enfant : les bonnes méthodes

Comment alors faire face au stress et à l’anxiété de l’enfant ? Aussi étonnant soit-il, le parent doit aider son enfant à évacuer son stress et son anxiété en apprenant à se maîtriser lui-même. De plus en plus de psychologues s’appuient sur cette théorie, car l’enfant est naturellement très réceptif et comprend très rapidement quand sa maman ou son papa est angoissé. Ensuite, rester à l’écoute de son enfant est très important. Discuter de son environnement scolaire, parler de ses activités et de ses amis peut l’aider à exprimer ses craintes et ses angoisses. Attention ! Il est préconisé de ne pas minimiser le problème de l’enfant en riant de lui, par exemple.

Les quatre méthodes les plus conseillées pour éliminer petit à petit ou éviter le stress et l’anxiété de l’enfant sont de le sortir de temps en temps de ses habitudes. De le préparer à un changement qui va s’opérer dans son quotidien. Préparer l’enfant à la rentrée scolaire par exemple ou à la séparation éventuelle de votre couple. Donner à l’enfant le temps de décompresser et de se laisser aller au moins 2 fois par semaine. Le plus important, lui permettre de décider sur la résolution d’un supposé problème et d’apprendre soi-même à relaxer et enseigner les méthodes à l’enfant. Bien évidemment, quand le stress et l’anxiété ne partent pas au bout d’un moment, le mieux est de consulter un professionnel.

Répondre à cet article