Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Soutien psychologique > Comment l’aider à bien réussir ses études universitaires ?

Comment l’aider à bien réussir ses études universitaires ?

jeudi 17 février 2011

Université

Il ne faut pas oublier que l’objectif principal des études supérieures c’est permettre à l’étudiant de travailler une fois diplômé. Contrairement au lycée, il ne s’agit pas d’avoir les meilleures notes ou le meilleur classement. L’université est une préparation à intégrer le monde du travail après deux ans, trois ans, cinq ans voire plus. À côté de cette formation, il est donc important de pratiquer des activités extra-universitaires : comme s’engager dans des associations, faire du bénévolat, créer des réseaux de contacts. Il ne faut pas hésiter à proposer ses services aux entreprises pour un stage. En bref, mettre à profit ses années universitaires pour être bon dans le travail que l’on veut faire plus tard

Motivation

Pour que notre enfant réussisse, il faut qu’il trouve sa motivation. Il faut l’aider à bâtir un projet qui donne sens aux études. Tout étudiant a besoin de savoir dans quel but il travaille et surtout, pourquoi, vers quoi il se dirige. Le rôle de ses parents est de le conseiller, de lui donner leur avis, de lui partager leur propre expérience et l’informer des débouchés. Tout cela dans le but de l’aider à cerner et préciser ses projets d’avenir, mais également fixer des objectifs intermédiaires. La fatigue, la lassitude, l’ennui, la difficulté de l’apprentissage, les déceptions, le doute peuvent l’envahir tour à tour. Ce n’est pas parce que l’on a choisi des études qui plaisent, la route sera toujours plaisante. Dans ces moments, ses parents doivent être là pour le soutenir

Autonomie

L’enfant est livré à lui-même une fois à l’université. Ses parents doivent le préparer. À ce stade, assister et même apprendre ses cours ne suffit pas. Il doit approfondir, car les professeurs ne donnent que des bases d’apprentissage. Il faut lui conseiller de prévoir un temps de travail personnel suffisant avec un nombre d’heures de cours égal au nombre d’heures de travail personnel. Il ne doit pas hésiter à utiliser la bibliothèque universitaire. Il doit également compléter ce travail personnel par des séances en petits groupes avec deux ou trois amis. L’université et notamment la faculté est synonyme de temps libre pour beaucoup d’étudiants. Il faut lui faire comprendre que c’est loin d’être le cas.

Répondre à cet article