Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Soutien psychologique > Comment motiver son enfant à travailler

Comment motiver son enfant à travailler

jeudi 7 octobre 2010

Aménagez-lui un espace de travail adapté

Tout comme à l’école, où l’enfant à son propre espace de travail, créez-lui un petit endroit où il pourra étudier et faire ses devoirs tranquillement. Ce petit espace doit être propre, bien rangé à l’écart du bruit pour qu’il puisse se concentrer. En effet, l’environnement qui l’entoure peut avoir une influence sur sa capacité et sa volonté à travailler et à se concentrer. Il aura donc besoin, par exemple, d’une table assez large pour accueillir ses livres et ses cahiers, d’un bon système d’éclairage, d’une aération ou encore d’une pièce où il n’y a pas de télé et autres appareils électroniques qu’il sera susceptible d’allumer.

Mettez en place une organisation de travail

Pour pouvoir faire du bon travail, l’enfant a besoin d’une bonne organisation. Dès la rentrée, établissez avec lui un planning de travail qu’il aura à suivre toute la semaine. Commencez par déterminer des heures précises durant lesquelles il aura à faire ses devoirs et/ou apprendre ses leçons. Cela va créer une certaine forme de routine à laquelle il s’habituera très rapidement. Chaque jour, voyez avec lui ce qu’il a à faire ou à étudier, en essayant de comprendre ce qui est demandé exactement. N’oubliez surtout pas de lui expliquer pourquoi il doit faire son travail. Assurez-lui qu’il aura tout de même le temps de faire autre chose après ses devoirs et révisions.

Instaurez une discipline de travail

Lorsque vous aidez votre enfant à faire ses devoirs, ne cherchez pas à trop en faire. Dans la mesure du possible, laissez-le utiliser son propre raisonnement. Bien sûr quand le cas se présente, corrigez les erreurs, en les faisant suivre d’explications. Si vous faites ses devoirs à sa place, votre enfant en prendra la mauvaise habitude. Dans cette même optique, pensez à vérifier que le travail de votre enfant est bien fait ou que sa leçon a bien été apprise. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à lui demander de recommencer, en lui donnant des précisions sur ce que peut apporter un travail bâclé.

Encouragez-le dans ses efforts

Encourager son enfant et le féliciter pour son travail est une bonne source de motivation. Ainsi, il aura envie d’en faire plus et de se perfectionner. Bien entendu, vous aurez à le reprendre s’il fait une erreur de raisonnement ou des fautes d’inattention. Dans ce cas, prenez le temps de lui expliquer ce qui ne va pas dans son raisonnement. Pour cette explication, sachez utiliser des mots qu’il comprendra facilement. L’encourager dans ses moindres progrès, aussi minimes soient-ils, stimule chez l’enfant un sentiment d’avoir bien fait et, par conséquent, l’aidera à se développer.

Répondre à cet article