Accueil > Le soutien scolaire par matière > Soutien scolaire en matières scientifiques > Comment progresser en maths ?

Comment progresser en maths ?

jeudi 17 juin 2010

Maths : à aimer et non à appréhender

Beaucoup d’élèves ont des difficultés devant les exercices de mathématiques. Cependant, par la rigueur, la logique et la réflexion qu’elle exige, cette matière convient parfaitement au cerveau humain. Ceux qui adorent les maths ont l’impression de jouer quand ils résolvent un problème de maths, ceux qui les appréhendent se sentent torturés. En réalité, il faut avant tout aimer une matière définie pour progresser dans cette matière. Ainsi, pour réussir en maths, il faut ôter de son esprit toute frustration relative aux mathématiques et s’efforcer de créer un déclic dans sa tête pour que la corvée se transforme en passe-temps.

Certes, si un écolier ne réussit pas en mathématiques, c’est rarement de sa faute. Depuis toujours, les mathématiques ont toujours été identifiées comme une science inaccessible, réservée aux savants et aux individus hors du commun. Elles sont d’ailleurs représentées dans les films et les dessins animés à travers des personnages bizarres, asociaux, solitaires… Certains sont également influencés par leur entourage. Lorsque les parents avouent à leurs enfants qu’ils redoutaient les maths étant écoliers, ou qu’ils refusent de les aider sous prétexte qu’ils n’y connaissent rien, les enfants seront indéniablement démotivés. Ils concluront en effet que leurs parents ont quand même pu réussir sans les maths.

Comment aider un enfant à progresser en maths

Lorsqu’un enfant demande à ses parents de venir à son secours pour résoudre un problème de mathématiques, les parents ne doivent surtout pas l’influencer en lui disant qu’il ne peut pas l’aider vu qu’il est lui-même « nul » en maths. Il faut par contre l’encourager à réfléchir davantage, et venir l’assister quand il est vraiment bloqué. Les parents doivent s’efforcer de soutenir leur enfant du mieux qu’ils le peuvent, ou au pire faire semblant. Mis à part qu’il sera moins esseulé, il sera fier de trouver la réponse et de surpasser ses parents. Par ailleurs, savoir que les mathématiques aident dans beaucoup de métiers prestigieux, tels que chirurgien, astronaute, président, informaticien… encourage les enfants à progresser en maths.

Il faut aussi comprendre que les mathématiques sont surtout de la lecture. Un élève doit comprendre le sens de certains mots induisant des opérations mathématiques précises, comme « ôter », « soustraire », « ajouter », « distribuer », « simplifier »… Chaque énoncé doit toujours être lu plusieurs fois du début jusqu’à la fin, jusqu’à la compréhension complète du problème. Au départ, cette approche exigera du temps, mais en cernant chaque problème de la même façon, un automatisme s’installera et les maths deviendront un jeu. En outre, comprendre chaque leçon et leur utilisation dans la vie quotidienne, réviser ses leçons chaque jour et faire beaucoup d’exercices sont l’une des clés de la progression en maths.

Répondre à cet article