Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Réussir la scolarité > Comment réussir son orientation scolaire ?

Comment réussir son orientation scolaire ?

jeudi 8 juillet 2010

L’orientation au lycée

La classe de seconde est souvent conçue comme un palier déterminant de l’orientation. À la fin de l’année, les élèves doivent choisir parmi plusieurs filières : littéraire, économique et sociale, scientifique ou technologique. Une fois l’orientation choisie, le conseil de classe peut valider votre passage dans la section souhaitée ou proposer une autre filière qui lui paraît plus ajustée à votre niveau. Enfin, il a également la possibilité de décider de votre redoublement, un verdict susceptible d’appel.

En règle générale, la décision d’orientation ne doit pas être improvisée et doit résulter d’une mûre réflexion. À partir du second semestre, les élèves en classe de seconde doivent déjà avoir choisi leur filière pour l’an prochain. Si à cette période de l’année, les résultats sont limites ou insuffisants pour passer dans la section désirée, il est encore temps de rassembler tous ses efforts et énergie pour améliorer son dossier scolaire en suivant par exemple, des cours de soutien dispensés sur Internet.

L’orientation post-bac

Après l’obtention du baccalauréat, une multitude de cursus et formations s’offrent aux étudiants. À vous d’effectuer le choix correspondant le plus à votre ambition entre études universitaires, cursus court, formation professionnelle, cours en alternance, écoles de commerce, classe préparatoire aux grandes écoles, etc. Si vous optez pour de longues études en université, n’oubliez pas que le schéma LMD (licence-master-doctorat) permet plus facilement de se réorienter, comme l’indiquent les statistiques. En effet, le tiers des étudiants de première année en faculté changent de cursus.

Grâce à la « semestrialisation » des études universitaires, les étudiants ont la possibilité de se réorienter sans perdre une année. Il est toujours envisageable de bifurquer vers une autre voie après le premier semestre. Cependant, cette solution requiert une certaine motivation, car les matières qui n’ont pas pu être sanctionnées par l’examen de la première session en décembre ou janvier doivent être validées au second semestre. Par conséquent, les étudiants en réorientation doivent acquérir en seulement quatre mois le programme d’une année entière.

Répondre à cet article