Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Methodologie > Conseils pour préparer un examen oral

Conseils pour préparer un examen oral

mardi 19 octobre 2010

Examen oral : les règles à respecter

L’épreuve orale se prépare tout au long de l’année scolaire. Il ne faut pas attendre les quelques jours avant les examens pour s’y mettre. En général, ce sont les matières littéraires qui nécessitent des épreuves orales particulièrement le français. Les objectifs de l’oral c’est avant tout de transmettre un message. Le rôle du jury est de tester l’aptitude du candidat à s’exprimer et à répondre à une problématique, à construire un plan et à fournir des réponses ou des définitions précises. Pour réussir à convaincre le jury, il faut bien connaître ses cours en complément avec des lectures annexes.

La préparation d’un examen oral peut se faire de plusieurs façons. Il est important de s’exercer à parler calmement et posément. Les cours, les séminaires ou les exposés qui se déroulent toute l’année sont de bonnes occasions pour prendre la parole et participer aux débats. L’entraînement à plusieurs est également une autre alternative. Des petites présentations entre amis permettent de vous stimuler en écoutant plusieurs versions des cours qui pourront vous aider. Les fiches de lecture sont conseillées afin de synthétiser les informations et de faciliter. Le contenu de ces fiches sera axé sur les points importants des cours.

La préparation le jour de l’examen oral

Le jour de l’examen, il faut faire bonne impression : être naturel, éviter les comportements angoissés, être poli et soigner sa tenue. Lors de la présentation du sujet, il est conseillé de ne montrer aucun signe particulier face au sujet comme la déception ou la satisfaction. Il ne faut surtout pas se dévaloriser. Avant de passer l’oral, un temps de préparation est accordé aux candidats, l’occasion de rassembler les idées et de construire un plan. Le sujet d’un oral ne s’écrit pas entièrement. Il est préférable d’établir un plan détaillé avec les titres des parties et les idées principales qui seront le fil conducteur.

Sur le brouillon, votre plan sera construit selon un canevas précis. Les idées seront notées du général au particulier. Seul le recto des feuilles de brouillon sera utilisé. Devant l’examinateur, convaincre est le mot d’ordre. Il jugera la capacité de l’étudiant à exprimer publiquement ses connaissances. L’attitude compte pour beaucoup pendant les épreuves orales. Il est conseillé de ne pas lire le brouillon, mais de regarder autant que possible le jury. La façon de parler sera claire avec un débit soutenu. Avec un débit trop lent, le correcteur pourra perdre son attention, un ton traînant invite à la somnolence. Pour répondre aux questions du jury, un temps de réflexion est nécessaire. La réponse sera une reformulation de la question avec des données plus fournies.

Répondre à cet article