Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Divorce des parents et scolarité d’un enfant

Divorce des parents et scolarité d’un enfant

mardi 15 février 2011

Quels sont les impacts du divorce sur la scolarité de l’enfant ?

Il est indéniable qu’après la séparation des parents, l’enfant ressent une certaine difficulté à se concentrer sur ses études. La simple raison est qu’il se sent coupable en quelque sorte de la situation et ce sentiment se manifeste par des manques d’attention ou de volonté d’apprendre. Les difficultés sont d’autant plus graves quand les parents séparés n’arrivent pas à surmonter la situation et se rejettent mutuellement la faute sur l’échec de leur mariage.

D’après des études menées par un certain Paul Archambault, pour la réalisation de sa thèse : le niveau d’étude des enfants dont les parents sont séparés sont bien moins élevés par rapport à ceux dont les parents sont unis.
En tout cas, tous les enfants ne se sentent pas obligatoirement responsables de la séparation des parents, mais incontestablement, la majorité en est malheureuse. Leur souffrance même s’il ne se manifeste pas physiquement est visible à travers leur comportement et surtout à travers leur baisse de niveau en classe. Même si aucun signe extérieur de son désarroi n’est perçu, un enfant peut perdre ses moyens vis-à-vis de ses acquis. Ses notes vont considérablement chuter et si les parents concernés ne s’en rendent pas compte et s’il n’interviennent pas directement, l’enfant en question échoue progressivement et se renferme petit à petit sur lui-même.

Comment soutenir un enfant victime du divorce des parents ?

Lors de la séparation, il incombe aux parents de rassurer l’enfant sur la situation : discuter avec lui, lui expliquer que même s’ils ne vont plus vivre ensemble, l’un ou l’autre des deux ne vont cesser de l’aimer. Ils continueront à se voir...etc. Très important pour un enfant, quand les parents se quittent de les entendre dire la raison de la séparation que ce n’est de la faute de personne et encore moins de lui-même ! C’est le cours de la vie et qu’ils seront toujours présents dans sa vie quoiqu’il arrive, leur amour pour l’enfant reste le même. Attention toutefois ! Les belles paroles ne suffisent pas...il faut qu’elles soient suivies d’action pour que l’enfant ne se sente trahi ou délaissé.

Voilà pourquoi, les quelques conseils suivants peuvent aider le parent à assurer la situation et à jouer son rôle de parent malgré la séparation. Il faut entre adultes arriver à un commun accord. Se permettent l’un et l’autre de suivre l’évolution scolaire de l’enfant. Parler avec l’enseignant de la situation pour qu’il puisse lui aussi, aider au mieux l’enfant. Établir un système de relais pour que l’enfant ne se perde pas dans ses travaux scolaires durant les week-ends, les vacances, etc. Chaque parent est au courant de la situation scolaire de son enfant : à chaque remise des carnets de notes, remarques des professeurs, portes ouvertes, le parent est tenu au courant ou il s’informe lui-même. Bref, chaque parent doit faire comprendre à l’enfant qu’il est toujours là pour lui.

Répondre à cet article