Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Les formules adaptées à votre enfant > Elève surdoué, comment s’y prendre ?

Elève surdoué, comment s’y prendre ?

jeudi 28 octobre 2010

Comment reconnaitre un élève surdoué ?

Un enfant surdoué c’est un enfant qui a des facultés intellectuelles supérieures à la normale. À l’école on le reconnaît à sa grande soif de connaissances, de savoir. Il est toujours le premier à lever la main pour les questions, et le dernier à être satisfait des réponses. Même les professeurs arrivent tant bien que mal à satisfaire ce cerveau extraordinaire de l’élève surdoué. Et souvent, ceci fait naître des conflits. L’élève surdoué tend à maintes reprises, à supplanter le professeur dans ses connaissances : les punitions et les heures de colle ne sont pas loin. Il s’ennuie lors des exercices banals, et est très motivé pour les exercices complexes. On reconnaît aussi l’élève surdoué à ses relations tendues avec ses parents. L’enfant, avec ses questions interminables et ses critiques, attire les foudres de ces derniers. À qui la faute ? Telle est la question…

Enfant surdoué : un enfant avant tout

Avec ses camarades de classe, les bagarres sont souvent monnaie courante. Les autres élèves ne voulant pas d’une « grosse tête » qui a réponse à tout. Cependant d’un autre point de vue, un élève surdoué, comme tous les autres enfants normaux, connaît des succès… et des échecs aussi. En France, 45% des élèves surdoués redoublent une classe, et environ 10% des enfants admis en clinique psychiatrique dans le monde sont surdoués. Les autres enfants surdoués ne présentant pas de problèmes particuliers se font facilement des amis, sont respectés et mènent même une vie assez aisée car ayant achevé brillamment leurs études. Tout cela laisse supposer que, sans un suivi et un encadrement adapté, l’élève surdoué aura de la peine à être sur le bon rail. Comment alors y parvenir ?

Enfant surdoué : la solution

À ce jour, il n’existe encore pas de pédagogie et de structures réellement adaptées aux enfants surdoués. Ne subsistent que les solutions par défaut. On parle souvent de changement d’école, mais ceci n’est pas nécessaire si l’enfant s’intègre bien dans son établissement scolaire (relation avec les professeurs, les élèves). En France et dans beaucoup de pays dans le monde, on insère les élèves surdoués dans une même classe, dans le but d’être mieux observés par une équipe pédagogique dédiée. Le saut de classe quant à lui, se présente plus comme une solution de rechange qu’une option définitive. Mais il n’en demeure pas moins efficace selon des études pédagogiques internationales. La meilleure démarche, simple et moins contraignante, reste l’affection : suivre l’enfant pas à pas, être toujours sensible à ses réactions, comprendre ses attentes, rassurer l’enfant quant à ses différences par rapport aux autres. Bref, placer l’enfant dans un environnement serein, pour un épanouissement total.

Répondre à cet article