Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Réussir la scolarité > Étudier au Québec, une opportunité pour les étudiants français

Étudier au Québec, une opportunité pour les étudiants français

vendredi 25 mars 2011

Les universités au Québec

Dans les années 2000, le nombre d’étudiants ayant choisi de poursuivre leurs études supérieures au Québec a doublé, notamment entre 2001 et 2007. Actuellement, il accueille environ 6 800 étudiants chaque année. En effet, les universités québécoises ont mené des campagnes de communication en France pour inciter les jeunes étudiants français à s’inscrire dans leurs établissements. Le pays compte 13 universités, avec 5 écoles d’enseignement supérieur et une université qui propose des cours à distance. Seulement trois de ces universités sont uniquement anglophones. Les autres proposent des cours dans les deux langues officielles, le français et l’anglais. Pour la sélection du dossier de candidature, les universités exigent une note moyenne minimale de 12/20. Cependant, il est à noter que ces exigences peuvent être plus élevées dans certains établissements.

Les solutions proposées et les conditions

Le Québec propose deux solutions aux étudiants qui souhaitent continuer leur parcours dans une université de prestige. Il est possible de s’inscrire directement dans l’université de son choix ou participer à un échange universitaire. Les personnes qui souhaitent intégrer les établissements québécois hors du cadre d’un partenariat doivent faire directement leur demande à l’université de leur choix. L’obtention d’un permis d’études est également obligatoire dans le cas où la durée du séjour est supérieure à 6 mois. Pour ce faire, il suffit de se rapprocher des autorités canadiennes. Concernant la seconde solution, les établissements québécois et français ont établi un accord de partenariat visant à permettre aux étudiants français de fréquenter une université québécoise et inversement, pour une durée de 6 à 12 mois.

Le système d’enseignement

Poursuivre ses études supérieures au Québec permet de bénéficier de nombreux avantages. En effet, cette option offre la possibilité de suivre des cours en anglais tout en vivant une immersion francophone ou d’étudier en français en vivant dans un milieu anglophone. Concernant la méthode adoptée, même si le Québec revendique sa francophonie, les cours se passent suivant la culture américaine. En effet, les présentations orales et le travail en équipe sont privilégiés. Il est important de savoir que certains établissements québécois adoptent le système de crédits. Le diplôme n’est délivré que si l’étudiant a réussi à accumuler un certain nombre de points défini, qui varie en fonction de la filière ou de la spécialisation choisie. Il est également à noter que le gouvernement canadien propose des bourses d’études aux étudiants internationaux.

Répondre à cet article