Accueil > Le soutien scolaire par matière > Exercices et activités graphiques en maternelle

Exercices et activités graphiques en maternelle

mercredi 10 novembre 2010

Le graphisme en maternelle

Le graphisme n’est certainement pas proposé par hasard aux jeunes enfants de la maternelle. C’est dans le but de les entraîner à l’écriture et les habituer progressivement aux gestes à réaliser pour pouvoir exécuter des mots sur le papier. Les plus grands découvriront, quant à eux, la notion d’espace. Parallèlement, les enseignants sollicitent l’imagination ainsi que la créativité des élèves. Dans tous les cas, on l’aura remarqué, il s’agit d’une étape déterminante.

Le déroulement des exercices graphiques

En maternelle, les petits apprennent de nouvelles choses. C’est le temps de la découverte. Avant même de se lancer dans les activités et les exercices graphiques, les écoliers en herbe font connaissance avec les outils nécessaires pour dessiner. Parmi ces articles sont les feutres, les crayons, les stylos ou encore les pinceaux. Ils apprennent ensuite à distinguer les différentes formes existantes. Ils découvrent les lignes droites, les courbes ou encore les zigzags. Plus importants encore, ils les tracent eux-mêmes, sans avoir besoin de modèle, et s’améliorent au fil du temps.

Il est utile de préciser que les activités de graphisme commencent dès la Petite Section. Néanmoins, c’est en Moyenne Section que tout se met en place. En Grande Section, ces exercices sont nettement plus compliqués et les petits commencent véritablement à « écrire ».

Les exercices graphiques

En proposant des exercices graphiques aux élèves, les enseignants les invitent à réaliser différentes formes : des cercles, des traits horizontaux et verticaux, des vagues et bien d’autres encore. Les petits sont accompagnés et guidés tout au long de l’apprentissage. À titre d’illustration, les exercices consistent à réaliser des quadrillages en Petite Section. Pour ce faire, les écoliers utilisent différents matériels. Une feuille ou encore un carton leur sert de support. Pour rendre l’activité plus ludique, les enseignants peuvent utiliser des outils fantaisistes comme de la laine ou des fils multicolores. L’esprit imaginatif de l’enfant est ainsi sollicité. Petit à petit, celui-ci saura créer lui-même des dessins, copier et même créer des formes. Avant l’entrée en CP, il est fin prêt à se lancer dans l’écriture, comme un grand.

Répondre à cet article