Accueil > Les activités parascolaires > Intelligence interpersonnelle et intrapersonnelle : quelle différence (...)

Intelligence interpersonnelle et intrapersonnelle : quelle différence ?

mardi 14 décembre 2010

L’intelligence interpersonnelle : pour mieux communiquer avec les autres

L’intelligence interpersonnelle favorise l’interaction avec les autres. Elle permet à l’enfant d’accepter les compromis, d’aimer la négociation et d’apprendre à sympathiser avec les autres. Les enfants ou les jeunes socialement intelligents montrent déjà des compétences certaines en leadership dès leur plus jeune âge. Souvent très impliqués dans les activités parascolaires, ils développent naturellement un esprit d’équipe et de partage. Cette forme d’intelligence participe à la réussite scolaire de l’enfant qui s’investit dans les activités en groupe et qui s’intègre facilement dans son environnement scolaire.

Certains enfants peuvent se montrer moins à l’aise au contact des autres et moins sensibles aux ambiances, ils peuvent avoir des difficultés à comprendre les intentions et les besoins des autres. Dans ce cas, les intégrer dans de nombreuses activités collectives leur offrant la possibilité d’interagir en équipe ou en groupe peut s’avérer utile pour développer leur intelligence interpersonnelle. Si cette forme d’intelligence est plus développée chez l’enfant, il pourra, plus tard, occuper le poste de dirigeant, de directeur, d’enseignant ou d’administrateur.

L’intelligence intrapersonnelle : une source d’autonomie et d’auto-discipline

En stimulant l’intelligence intrapersonnelle de leur enfant, les parents lui permettent de s’auto-comprendre et d’évaluer de manière objective ses compétences et ses faiblesses. Particulièrement conscient de leurs propres croyances, de leur motivation et de leurs sentiments et états émotionnels internes, les enfants dotés d’une intelligence intrapersonnelle plus grande ont l’art de se motiver eux-mêmes. Ils ont la faculté de se donner des défis et d’essayer de comprendre comment les relever. Souvent plus disciplinés pour faire leurs devoirs et apprendre leurs leçons, ils n’ont aucun mal à se donner des objectifs pour réussir leur parcours scolaire.

Si votre enfant a du mal à se prendre en charge et à être indépendant dans ses activités quotidiennes, s’il manque d’auto-discipline et d’auto-compréhension, l’aider à développer son intelligence intrapersonnelle peut constituer une étape importante dans son épanouissement. Lui donner des projets personnels à réaliser et prendre le temps de souvent lui expliquer pourquoi il doit faire tel ou telle chose peut contribuer à avoir ses propres points de vue et d’être plus autonome. Le métier d’entrepreneur, de théologien ou de conseiller convient aux personnes bénéficiant d’une intelligence intrapersonnelle plus importante.

Répondre à cet article