Accueil > Le soutien scolaire par niveaux > Le soutien scolaire en primaire > L’aide aux devoirs pour les CP

L’aide aux devoirs pour les CP

lundi 15 novembre 2010

Le Cours Préparatoire

Pour les écoliers, le CP est une étape très importante. Ils se sentent « grands ». Parents et enfants vivent une expérience profonde dans la mesure où tout change. Dès l’achat des fournitures scolaires, on se rend compte de l’évolution par rapport à la maternelle. Au cours du Cours Préparatoire, les petits font véritablement apprendre à lire, à écrire et à compter. Bien loin des jeux de la maternelle, tout devient plus sérieux pour les élèves de CP. En ce sens, il est important pour les enseignants comme pour les parents de bien entourer les petits.

Des changements se font également sentir au niveau des horaires de cours. À la maternelle, les élèves ont droit à des siestes et sortent souvent dans la cour pour se dégourdir les jambes. En CP, les petits passent une bonne partie de leur temps sur les bancs, à apprendre de nouvelles choses. Si les parents ou le corps enseignant sentent que l’élève éprouve un peu de mal à suivre, la mise en place de l’aide aux devoirs est indispensable.

L’aide aux devoirs pour les CP

L’aide aux devoirs est une formule permettant d’accompagner l’enfant dans son apprentissage en CP. Très souvent, ce soutien est prodigué par les parents eux-mêmes. Ces derniers apportent une aide à leurs enfants dans leurs devoirs. Il ne s’agit nullement de tout faire à la place des petits. Il s’agit d’apporter un petit coup de pouce par-ci et par-là. En CP, l’aide aux devoirs concerne essentiellement l’écriture, la lecture et le calcul.

Pour l’instant, il s’agit de problèmes très simples, à la portée d’un enfant de six ans. Il ne faut pas non plus que les parents fassent de l’excès de zèle. Il ne faut surtout pas succomber à la tentation d’en apprendre plus à l’enfant, pour qu’il soit le meilleur en classe. Il existe un programme à suivre à la lettre. Les parents doivent s’y conformer. Pour une aide aux devoirs « parfaite », le mieux est encore de faire appel à des professionnels de l’enseignement. Les séances peuvent se dérouler à la maison ou en classe, en groupe ou non.

Répondre à cet article