Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Methodologie > L’apprentissage des sciences par la pédagogie robotique

L’apprentissage des sciences par la pédagogie robotique

lundi 20 février 2012

La pédagogie de la robotique : mode d’emploi

Les sciences ont souvent du mal à intéresser collégiens et lycéens, souvent découragés par leur difficulté présumée ou leur côté ennuyant. Confrontés à cette situation, les professeurs semblent avoir trouvé la parade efficace : l’étude des sciences par des travaux de robotique. L’idée consiste à donner aux élèves un projet de groupes, visant à assembler, voire créer, pour les classes de niveau supérieur, un appareil doté d’une intelligence artificielle ou capable de réaliser des tâches de manière autonome. Cette pédagogie nécessite évidemment l’usage de différents supports, dont les matériels d’assemblage, les éléments préfabriqués de l’automate et un espace de travail adéquat. Il incombe aux professeurs de se procurer les outils et espaces de travail pour l’atelier.

Des supports robotiques pour toutes les sciences

Les enseignants auront très peu de difficultés à trouver le support robot nécessaire à leur projet. Des entreprises dont la spécialité est la robotique commencent en effet à produire des articles et des éléments destinés à l’apprentissage des sciences à l’école. Génération Robots compte parmi les premiers opérateurs à se spécialiser dans ce domaine. Cette société fournit aux enseignants une large gamme de kits d’apprentissage par la robotique, centrés sur des disciplines très variées. Les ensembles Lego Mindstorms NXT et Scribbler 2 permettent ainsi d’inculquer la logique, la programmation et l’algorithmique ; les kits Sumodot, Boe-Bot et Parallax servent de leur côté à l’enseignement de la physique et l’électronique de base. Certains supports produits par Génération Robots sont même utilisés par les étudiants et les écoles d’ingénieurs, dont les robots E-puck, Khepera et Eddie.

Quels avantages tirer de la robotique pédagogique ?

Outre son attractivité, la robotique pédagogique incite au travail de groupe, à la communication et à l’entraide entre les élèves. La réalisation d’un projet de robotique aide également à comprendre les problématiques et la complexité du monde professionnel et pousse l’intéressé à persévérer dans son travail. À noter également l’aspect pluridisciplinaire et divertissant des ateliers robotiques, un avantage que ne peut offrir la plupart des cours de sciences ordinaires. La robotique étant un secteur d’avenir, les ateliers dans ce domaine permettent aux élèves de se projeter dans le futur et de prendre un peu d’avance sur leur génération. Et à l’instar d’autres domaines scientifiques en plein essor, l’enseignement de l’intelligence artificielle et de l’automatisme est souvent l’occasion de soulever des questions d’éthique scientifique.

Répondre à cet article