Accueil > Les activités parascolaires > L’atelier en philosophie pour l’enfant

L’atelier en philosophie pour l’enfant

vendredi 9 juillet 2010

À quoi servent les ateliers de philosophie pour enfant ?

De plus en plus d’écoles proposent des ateliers de philosophie pour enfant. Trop précoces, diraient certains, à point nommé, diront d’autres... bref, les ateliers de philo à l’école pourraient nourrir tout un débat. Mais ce qui va nous intéresser le plus, c’est celui des tout-petits qui, grâce à l’idée du pédagogue et philosophe américain Matthew Lipman, vont avoir droit à la parole. En effet, l’atelier de philosophie pour enfant est basé sur la discussion de groupe. Inventé dans les années 1970, ce concept permet aux enfants de s’exprimer sur des questions universelles, mais aussi et surtout de trouver une tentative de réponse aux questions qu’ils posent fréquemment et auxquelles les adultes n’ont pas forcément envie de répondre (ou bien ils n’ont pas la réponse).

Par ailleurs, des questions d’ordre pédagogique sont aussi soulevées dans ce type d’atelier. Mais au-delà de la réponse aux questions que se posent les enfants, l’atelier de philosophie comporte bien plus d’avantages. En effet, ces séances aiguisent le sens de la solidarité et de la vie sociale chez l’écolier. De plus, l’atelier favorise son sentiment d’appartenance dans la mesure où cela le fait prendre conscience que d’autres enfants se posent les mêmes questions que lui, qu’il n’est donc pas atypique.

Comment se passe un atelier philosophique pour enfant ?

L’atelier philosophique peut être intégré dès la classe de la maternelle, c’est-à-dire, à partir de 3 ans. Le débat s’articule autour d’un dessin ou d’un thème. En principe, les enseignants tirent leur sujet des romans philosophiques écrits par Lipman, l’initiateur du programme. En effet, l’auteur propose au moins sept livres qui permettront aux enfants de stimuler leur pensée et d’apprendre à exprimer leurs idées à l’occasion d’un débat.

La séance commence par la lecture d’un texte philosophique, la plupart du temps, il s’agit d’une histoire pour en faciliter la compréhension. Ensuite, les participants débattent sur les thèmes. Comme l’atelier vise à apprendre à l’enfant la pratique du débat et de la démocratie, il doit en même temps savoir respecter les idées des autres et ne parler qu’à son tour. Quand il s’exprime, il est sollicité à justifier sa position, c’est la démarche méthodique de l’atelier. De la sorte, l’enfant commencera peu à peu à imposer sa personnalité tout en se référant aux autres enfants.

Répondre à cet article