Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > L’orthophoniste, un acteur clé dans la prise en charge des difficultés (...)

L’orthophoniste, un acteur clé dans la prise en charge des difficultés d’expression de l’enfant

vendredi 7 octobre 2011

Quelles sont les principales manifestations des troubles du langage ?

Les troubles du langage ou troubles de l’expression peuvent concerner deux entités distinctes : la parole et l’écriture. Les troubles du langage oral peuvent être remarqués très tôt par l’entourage de l’enfant. Selon le degré de sévérité des problèmes articulatoires, les parents ou les amis de l’enfant peuvent noter une difficulté à reproduire certains sons, de fréquents bégaiements ou l’existence de dysphasie dans les cas les plus sévères.

C’est souvent en milieu scolaire que les troubles de l’expression écrite sont remarqués par les enseignants. Chez l’enfant dyslexique, les difficultés vont se manifester par un retard dans l’apprentissage de lecture. L’enfant qui a des problèmes à reproduire les traits et les lignes courbes présente une dysgraphie. Celui qui a des difficultés à maîtriser l’orthographe présente une dysorthographie tandis que l’enfant qui a des problèmes de numération souffre de dyscalculie.

Comment dépister les difficultés d’expression chez un enfant ?

Pour s’assurer qu’un enfant présente effectivement des problèmes d’expression orale ou écrite, la consultation d’un orthophoniste est obligatoire. Le spécialiste du langage va effectuer un bilan orthophonique pour affirmer ou infirmer l’existence des difficultés d’expression. Un des parents accompagnera l’enfant au cours de la consultation pour expliquer l’apparition et l’évolution des problèmes de langage.

Tout au long du bilan, l’orthophoniste évalue les capacités de l’enfant à faire face à différentes situations. Selon l’âge du patient, il lui fait faire des tests de graphisme, de lecture, de dictée ou d’arithmétique. Par la suite, il compare l’aptitude de l’enfant avec celle de la moyenne des enfants du même âge.

L’après bilan orthophonique

Au terme du bilan orthophonique, le spécialiste peut prescrire une seconde consultation à l’enfant. La réalisation de plusieurs examens médicaux est quelques fois demandée. Après les différentes investigations, l’orthophoniste juge si l’enfant requiert ou non une prise en charge spécifique. Dans un tel cas, seuls les parents bénéficieront d’un accompagnement spécifique qui les aidera à remédier aux retards d’expression de leur enfant.

Dans certains cas, une rééducation du langage oral ou écrit est indispensable. La prise en charge effectuée par l’orthophoniste dépendra de la sévérité des troubles. Son intervention favorisera l’apprentissage de la respiration, la prononciation, la lecture et l’écriture. Pour les enfants malentendants, l’orthophoniste peut initier à la lecture sur les lèvres.

Répondre à cet article