Accueil > Les activités parascolaires > Les activités artistiques > La danse de salon, une activité parascolaire formatrice

La danse de salon, une activité parascolaire formatrice

vendredi 29 octobre 2010

La danse de salon, une discipline passionnante

Pour s’assurer d’un meilleur développement personnel des enfants, les pédagogues ont classé la danse de salon parmi les activités parascolaires. En France, les collèges et les lycées sont de plus en plus nombreux à proposer l’activité aux parents et aux élèves scolarisés. Parmi les danses les plus pratiquées en milieu scolaire s’inscrivent le Charleston, le Rock et le Madison. Pour les élèves ayant pratiqué la discipline depuis deux ou trois années, les formateurs peuvent les initier au Mambo, au Foxtrot et même au Tango.

Un cours typique se déroule dans une grande salle sous l’assistance d’un formateur confirmé. Une partenaire l’accompagne à chaque fois pour les démonstrations. La séance débute par de brefs exercices de stretching. Le formateur met par la suite de la musique et présente la danse à ses élèves avec sa partenaire. Les élèves sont par la suite invités à travailler chacun les pas de danse. Une fois les déplacements de base acquis, les élèves peuvent pratiquer deux à deux la danse proposée. Le formateur enseigne 3 à 4 types de danses durant l’année scolaire. La séance dure une heure.

Les bienfaits de la danse de salon sur les élèves

La danse de salon est une discipline à la fois artistique et culturelle. Proposée en milieu scolaire, l’activité cultive chez les élèves le goût artistique. Il leur fait également découvrir les richesses culturelles des pays d’où émanent les danses qu’ils apprennent à l’école. La danse de salon permet une meilleure réappropriation du corps. En s’entraînant régulièrement, les élèves acquièrent rapidement le sens du rythme et deviennent plus libres dans leur corps. L’activité leur permet aussi d’évacuer le stress accumulé lors de l’effort en vue de réussir leur scolarité.

La danse de salon est également une activité sportive à part entière. Il fortifie le corps et permet un bon contrôle de la respiration. Il renforce également l’immunité et procure beaucoup de dynamisme. Côté psychologique, la danse de salon améliore les relations garçon/fille à l’école. L’embarras à l’endroit du sexe opposé s’atténue progressivement à mesure que les élèves s’investissent au cœur de la discipline. La danse de salon améliore aussi la confiance en soi et donne aux élèves l’opportunité de se défouler de manière saine. N’hésitez plus, inscrivez votre adolescent(e) au cours de danse de salon de son école.

Répondre à cet article