Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Réussir la scolarité > La préparation de la rentrée scolaire

La préparation de la rentrée scolaire

jeudi 23 décembre 2010

La préparation de la rentrée scolaire : adieu les vacances

La rentrée scolaire marque la fin des vacances d’été qui ont duré deux longs mois. Les enfants ont été habitués à faire ce qu’il veut, à se réveiller à son rythme et surtout à s’amuser. Pour éviter les mauvaises surprises, la préparation de la rentrée scolaire doit se faire deux semaines au plus tard avant le jour J. Petit à petit, il faut imposer un nouveau rythme aux enfants. Il faut par exemple les habituer progressivement à se réveiller plus tôt et à se coucher plus tôt. Le mieux serait d’aller au lit avant 21 heures. C’est aussi le moment de leur faire faire des devoirs de vacances.

La préparation de la rentrée scolaire : la première fois

S’il s’agit de la première fois où l’enfant va à l’école, il est indispensable de lui en parler, d’une manière positive. Parlez-lui de tout ce qu’il va y apprendre, des découvertes qu’il va faire et des nouveaux amis qu’il va rencontrer. En faisant l’éloge de l’école, tenez compte du tempérament de votre enfant et de sa personnalité. En définitive, faites-lui comprendre qu’il a tout à gagner en allant à la maternelle. Enfin, le bout de chou doit comprendre que les parents seront toujours là pour le soutenir, quoi qu’il arrive.

La préparation de la rentrée scolaire : acquérir l’autonomie

En préparant la rentrée scolaire, les parents doivent apprendre à leurs enfants à être plus indépendants. Pour commencer, ils doivent les inciter à s’habiller et à se chausser tous seuls. Les tout-petits doivent également apprendre à préparer leurs affaires sans l’aide de papa ou de maman. Le jour J, il est préférable que les parents accompagnent leurs petits jusque dans leur classe. Ce geste est toujours rassurant et très apprécié. Il faut toutefois faire attention à ne pas trop s’attarder. Une fois que l’on a décidé de s’en aller, il faut le faire sans hésiter et sans se retourner.

Répondre à cet article