Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Le soutien scolaire dans la pratique > La scolarité d’un enfant à mobilité réduite

La scolarité d’un enfant à mobilité réduite

jeudi 3 mars 2011

S’assurer d’une meilleure scolarisation à un enfant à mobilité réduite

Pour scolariser un enfant à mobilité réduite, les parents doivent se renseigner, au préalable, auprès des centres pour handicapées ou plus précisément à la Maison Départementale pour Personnes Handicapées (MDPH). Un responsable qualifié enregistre tous les renseignements nécessaires sur l’enfant, notamment sur sa santé physique et sur son état d’âme. Cette formalité vise à mieux orienter les parents concernant le type de scolarisation adapté à l’enfant. Plus précisément, pour savoir s’il peut bénéficier d’une scolarisation collective ou s’il est préférable de lui faire bénéficier d’une scolarisation individuelle.

Scolariser collectivement les enfants à mobilité réduite

C’est dans la scolarisation collective que les Classes d’ Intégration Scolaire entrent en jeu.ces dernières accueillent les enfants ayant des handicaps physiques ou mentaux. Elles visent à leur permettre une scolarisation des plus ordinaires et par là même, de les aider à réussir leur scolarité. Les Classes d’ Intégration Scolaire accueillent en moyenne12 enfants par classes. Les enfants admis ont, généralement, entre 6 et 12 ans. Les enfants à mobilité motrice sont accueillies par les Classes d’ Intégration Scolaire de type 4, les classes spécialisées pour les enfants présentant une déficience motrice.

Scolariser individuellement les enfants à mobilité réduite

La scolarisation individuelle consiste à ce que l’enfant ait juste un enseignant de la Maison Départementale du Handicap et la Commission des droits et de l’autonomie. Cet enseignant assure l’éducation de l’enfant tout en l’aidant à s’épanouir. L’enfant peut même choisir de suivre les cours à domicile, dans la mesure où c’est cette option qui le rend plus à l’aise. Commet pour la scolarisation collective, cette formule profite aux enfants âgés de 6 ans à 12 ans.

Scolarisation et soutien scolaire des enfants à mobilité réduite

Que l’enfant à mobilité réduite bénéficie d’une scolarisation collective ou d’une scolarisation individuelle, force est de savoir que le soutien scolaire lui convient toujours. D’autant plus, les parents peuvent ne plus savoir comment scolariser l’enfant lorsque ce dernier passe le cap des 12 ans. Les organismes de soutien scolaire assurent une prise en charge à la fois intellectuelle et psychologique pour l’enfant. Au même titre que les centres médico-sociaux, certains organismes de soutien scolaire proposent des séances de rééducation pour les enfants à mobilité réduite qui en ont besoin.

Répondre à cet article