Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > La violence entre les élèves et les enseignants

La violence entre les élèves et les enseignants

mardi 15 février 2011

Violence entre élèves et enseignants : les causes et les manifestations

Quand un enfant ou quelques élèves d’une classe deviennent insolents envers leur enseignant, c’est habituellement pour manifester leur colère, leur mécontentement, le stress. Suite à une mauvaise note par exemple ou face à un professeur trop sévère et trop exigent. Inversement, un enseignant devient spontanément agressif quand ses élèves ne présentent aucun intérêt au cours. Parfois, il s’agit simplement d’un problème d’intégration non géré et incontrôlé qui se traduit par la violence non seulement envers les camarades de classe, mais bien plus envers l’enseignant, car celui-ci n’a pas su aider l’enfant en difficulté et donc ce dernier lui rejette la faute de son problème social.

Mais bon nombre de conseillers pédagogiques affirment que la violence entre élèves et enseignants vient surtout de l’environnement familial de chaque enfant. Des enfants dont les parents se disputent à longueur de journée vont reproduire inconsciemment en classe les gestes et les réactions de ses parents : ils vont répéter les mêmes gros mots et les mêmes insultes. Et bien évidemment, les spécialistes confirment que les jeux vidéo et les films brutaux sont aussi source de l’agressivité chez les enfants d’aujourd’hui. Du côté de l’enseignant, la violence vient spontanément face à l’insatisfaction vis-à-vis des résultats scolaires des élèves.

Violence entre élèves et enseignants : les solutions}}

Quand les élèves deviennent incontrôlables, qu’ils manifestent trop de ressentiments envers les enseignants et que ces derniers n’arrivent plus à se contrôler, la situation va au-delà de ce qu’ils peuvent endurer ! Le mieux est de renforcer la sécurité de l’établissement tout entière. Plusieurs solutions s’offrent à l’établissement scolaire dont le plus sage est de mettre en place des heures de réflexion sur la violence elle-même. Organiser des débats sur les causes et les conséquences des agressions. En tout cas, plusieurs écoles disposent actuellement de système de prévention de la violence entre enseignants et élèves comme l’éducation renforcée au civisme et la création de convention départementale contre la violence scolaire.

Par ailleurs, comme le rôle de l’enseignant est d’éduquer l’enfant, la responsabilité sur la violence lui revient toujours. Chaque enseignant doit apprendre à se maitriser face à chaque agression et les professeurs les plus expérimentés confirment l’importance de la sérénité. Il semble qu’un enfant se corrige mieux avec calme et douceur. Si certains soulignent aujourd’hui l’importance des sanctions, d’aucuns ne contestent l’importance de la patience. Bien évidemment, l’enseignant suite à une agression verbale venant de ses élèves peut punir et octroyer des sanctions, mais tous s’accordent à dire que le plus important avant tout est de comprendre la situation de chaque enfant, ce qui le pousse à être violent et agir en conséquence.

Répondre à cet article