Accueil > Les activités parascolaires > Les activités sportives > Le Karaté, une activité parascolaire intéressante

Le Karaté, une activité parascolaire intéressante

lundi 27 septembre 2010

Du Karaté pour le dynamisme et la souplesse

Art martial hérité du moine fondateur des arts martiaux Bodhidharma, Le Karaté a été développé dans l’île d’Okinawa, Japon, depuis l’année 600 après Jésus-Christ. La modernisation des assises théoriques et techniques de la discipline revient de droit à Gichin Funakoshi au XIXe siècle. Expert en karaté traditionnel et en Jiu-jitsu, ce maître japonais a transformé le karaté en une discipline répondant aux attentes du monde moderne. Art martial à vocation éducative, le karaté s’aligne parmi les toutes premières activités parascolaires présentées aux élèves dans les écoles.

Le Karaté est un art martial valorisant les techniques de frappe avec les mains et les pieds. Il présente également des mouvements de déplacement permettant la sollicitation des muscles et articulations du corps. La discipline se révèle ainsi un entrainement corporel efficace pour les élèves. Elle développe l’endurance et la souplesse. Le karaté entraîne également le dynamisme et l’ardeur. Les cris poussés à la fin de chaque enchainement technique permettent déjà l’éveil de l’esprit chez les pratiquants.

L’estime de soi et le respect de l’autre à travers le Karaté

Le Karaté ne se résume pas à son apparence belliqueuse. En réalité, l’art martial repose sur des principes théoriques empreints de moralité. Le respect de l’autre tient par exemple une importance capitale pour les pratiquants de l’art martial. Telle est la raison du salut exécuté avant et après un enchainement technique ou un combat souple. Le karatéka doit également savoir s’estimer à sa juste valeur tout en restant modeste. Selon les experts de la discipline, le complexe de supériorité alimente la paresse et empêche le pratiquant de progresser.

Le Karaté est également une discipline permettant une bonne socialisation des élèves. Au sein du club se forme effectivement une vie de groupe avec les règles de politesse que tout cela implique. L’élève apprend également à s’affirmer en effectuant un kata ou un enchainement technique devant ses amis ou une foule lors des compétitions inter-établissements. La pratique du karaté rend les élèves plus responsables, plus organisés, plus tenaces et plus sages. Si votre enfant déborde d’énergie au point de ne plus savoir le contrôler, inscrivez-le à la section karaté de son école s’il y en a une.

Répondre à cet article