Accueil > Les activités parascolaires > Les jeux > Le jeu de Go en milieu scolaire

Le jeu de Go en milieu scolaire

mardi 28 septembre 2010

Jeu de Go, un jeu passionnant

En complément des sports physiques et de la musique, les jeux cérébraux sont aussi des options proposées aux parents et élèves dans le choix d’une activité parascolaire. Pour changer un peu des échecs, du scrabble et du jeu de dames, inscrivez votre enfant à un atelier de jeu de Go au sein de son école. Jeu de stratégie originaire du Japon, le jeu de Go a été introduit tardivement en occident. Malgré ce retard, le jeu de go est actuellement aussi apprécié que les échecs en Europe. Les pédagogues proposent l’activité aux enfants de bas âge, en milieu scolaire, pour un meilleur développement intellectuel.

Le jeu de Go se pratique sur une table de 19 lignes et 19 colonnes, appelée Goban. Le jeu oppose deux joueurs détenant respectivement des pions noirs et pions blancs, dénommés pierres. Les pierres sont à poser à tour de rôle sur les 361 intersections du Goban. Le joueur ayant les pierres noires ouvre les hostilités. Une pierre dispose de 4 libertés (les intersections libres adjacentes à cette dernière). Chaque joueur essaie d’ôter la liberté des pierres ou chaînes de pierres de son concurrent. Quand une pierre ou une chaîne de pierre n’a plus de liberté, elle est ôtée du Goban. La victoire revient au joueur ayant le plus grand nombre de prisonniers (pierres ôtées du Goban).

Jeu de Go, une discipline aux bienfaits multiples

Le jeu de Go séduit par la grande simplicité de ses règles. Effectivement, un élève habitué aux traditionnels jeux de points comprend aisément les règles régissant le jeu de Go. Après deux ou trois essais, il peut déjà se focaliser sur les stratégies permettant de gagner dans ce type de sport cérébral. Les élèves du primaire et du secondaire sont d’abord invités à pratiquer le jeu de go sur un Goban de 9 lignes et 9 colonnes. Ils passent ensuite sur un Goban de 13 lignes et 13 colonnes avant de pratiquer sur un tablier aux normes internationales.

Le jeu de Go développe la patience et la sérénité chez les élèves. Il développe également l’esprit de compétition et par voie de conséquence, la volonté d’entreprendre. Il stimule la matière grise, améliore la concentration et la capacité logico-déductive. De nombreuses écoles en Europe organisent, à certaines périodes de l’année, des tournois internes ou interscolaires de jeu de Go pour la vulgarisation de la discipline. Ce genre d’initiative permet de mettre en avant la valeur éducative de ce sport cérébral, mais aussi, de déceler tôt les graines de champion à même de briller dans les tournois internationaux.

Répondre à cet article