Accueil > Le soutien scolaire par matière > Soutien scolaire en matières scientifiques > Le soutien scolaire en philosophie en série S et ES

Le soutien scolaire en philosophie en série S et ES

lundi 14 février 2011

La Philosophie, une matière souvent négligée en série S et ES

Vu l’ampleur des coefficients dédiés à des matières comme les mathématiques et la physique la philosophie est négligée par la majorité des élèves en terminale S et ES. En terminale S, le volume horaire dédié à la philosophie est de 3 heures hebdomadaire. La matière à un coefficient 3 au bac. Pour la série ES, le volume horaire hebdomadaire consacré à la philosophie est de 4 heures, avec un coefficient 4 au bac. La plupart des élèves mésestiment la matière, non par manque d’intérêt, mais plutôt pour avoir plus de temps à consacrer à leurs matières de base.

La philosophie est cependant proposée à tous les élèves de la terminale, qu’ils soient en série L, en série S ou en série ES, pour s’assurer d’un meilleur développement de leur esprit critique. Elle incite les élèves à entretenir et améliorer leur culture générale. Elle les invite également à apporter des jugements critiques sur les connaissances acquises, en vue de réduire à néant les préjugés et les idées reçues. Plus qu’une discipline scolaire, la philosophie est un art de vivre. Faire comprendre les enjeux de la philosophie aux élèves et la première tâche incombant aux professeurs de philosophie.

Comment aider les élèves de la série S et ES à briller en philosophie ?

Il est tout à fait possible d’aider les élèves de terminale S et ES à briller en philosophie, sans que la discipline puisse les empêcher de se concentrer sur leurs matières de base. Les professeurs de philosophie ont déjà leurs propres stratégies pour aboutir à cette fin. Rappelons-nous d’ailleurs que le ministre de l’Éducation Luc Chatel a avisé les lycées de la France, le 18 novembre 2010, sur la nécessité de commencer l’enseignement de la philosophie dès la seconde pour l’année scolaire 2011. Ceci, pour que les élèves puissent mieux comprendre les subtilités de la matière une fois en terminale.

Par leur propre initiative, avec le consentement et l’appui de leurs parents, les élèves ayant du mal à cerner l’essence de la philosophie ont tout intérêt à s’investir dans le soutien scolaire, pour une durée déterminée ou tout au long de l’année scolaire. Pédagogue expérimenté, le formateur dédié, issu d’un organisme de soutien scolaire de votre choix, vous aidera à comprendre les enjeux de la philosophie et par là même, son efficacité dans l’optimisation de votre raisonnement logico-déductif. Il reprendra brièvement les points de connaissances relatives au programme et vous proposera une méthodologie infaillible pour la dissertation et le commentaire de texte.

Répondre à cet article