Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Lectures pour enfant dyslexique

Lectures pour enfant dyslexique

lundi 20 décembre 2010

La dyslexie

La dyslexie concerne un dixième de la population. Environ 1 % des enfants en souffrent d’une façon sévère. Ce mal doit être pris en charge le plus tôt possible. En effet, si aucune disposition n’est prise, l’élève peut accuser un retard scolaire, au fil du temps. Il ne faut néanmoins pas s’alarmer. Il existe de nombreuses manières permettant de dépister la dyslexie le plus tôt possible. La rééducation est également envisageable et entièrement efficace.

La manifestation de la dyslexie

Il existe différents symptômes qui caractérisent la dyslexie. Plus ceux-ci sont nombreux et intenses, plus le mal est important. Les voici donc :

- Un enfant dyslexique confond certains sons comme le « ch » et le « j », le « t » et le « d », le « g » et le « k » ou encore le « b » et le « p » ;
- Il a du mal à associer un son avec les mots qui y correspondent ;
- Il lui est difficile de se rappeler l’alphabet dans l’ordre, les notes de musique, les mois ou encore les jours de la semaine ;
- Un enfant dyslexique a du mal à concentrer son attention. Il a du mal à suivre en classe et il éprouve des difficultés par rapport aux repères dans l’espace et dans le temps ;
- Il peut avoir des tendances hyperactives ;
- Ses gestes peuvent être maladroits et il peut avoir du mal à bien écrire ;
- Il a du mal avec les nombres et plus particulièrement avec les calculs.

Lecture pour dyslexique

Les livres destinés aux dyslexiques sont spécialement conçus pour faciliter la lecture. Les caractères utilisés ainsi que les espaces entre les lignes sont plus importants que ceux que l’on trouve dans les livres « traditionnels ». L’élaboration de ces ouvrages est prise en charge par des spécialistes de l’orthophonie. Ces derniers font en sorte que les chapitres soient courts. Pour une lecture simplifiée, chaque chapitre débute toujours de la même manière. Bref, tout est mis en œuvre pour que l’enfant dyslexique puisse s’initier à la lecture, sans grosses difficultés.

Répondre à cet article