Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Les formules adaptées à votre enfant > Les avis divergent sur l’allégement du rythme scolaire

Les avis divergent sur l’allégement du rythme scolaire

jeudi 19 août 2010

Rythme scolaire : une conférence d’un an pour nos enfants

En comparaison de ses voisins européens, l’année scolaire française est la plus courte en nombre de jours, mais toutefois le nombre d’heures que les élèves passent sur les bancs est parmi les plus élevés. Il en résulte donc que les rythmes scolaires sont trop importants ce qui est nuisible à la faculté d’apprentissage des élèves. C’ est pour cette raison que la conférence sur le déroulement scolaire est tenue par le ministre de l’éducation nationale assisté par un comité de pilotage comprenant une quinzaine de membres. Ce comité de pilotage aura pour mission d’auditionner toutes les parties prenantes et de récolter leurs avis en ce qui concerne l’organisation de la vie scolaire.

Rythme scolaire : les familles

Les premiers partisans de cette conférence sont bien sûr les parents d’élèves, toutefois ceux-ci ne seront pas représentés dans le comité de pilotage. Les fédérations de parents d’élèves ont des revendications très claires pour les enfants. Elles souhaitent que les journées d’école soient limitées à 5 heures pour les écoliers, à 6 heures pour les collégiens et à 7 heures pour les lycéens. En ce qui concerne le temps de midi quel que soit le niveau de l’élève, elles exigent une pause d’une heure et demie minimum. Pour favoriser la récupération des enfants, il faut appliquer le principe du 7/2 qui veut que pour chaque cycle de 7 semaines de cours il y ait obligatoirement deux semaines de repos. De plus, l’allégement du calendrier scolaire devra prendre en considération la situation des familles monoparentales qui ont souvent du mal à concilier la vie professionnelle et la vie familiale.

Les collectivités locales jouent un grand rôle dans le rythme scolaire

Étant donné que les communes et les départements gèrent bon nombre des infrastructures dispensant les activités parascolaires, toute modification du rythme scolaire influe directement sur leurs modes d’organisation en ce qui concerne le soutien scolaire, les cantines, les centres de loisirs et bien d’autres encore. Si l’allégement du rythme scolaire s’effectue, à la manière allemande, étant donné que les enfants passent moins de temps à l’école, ces derniers devront, nécessairement être pris en charge soit par des ateliers de soutien scolaire, soit par des établissements sportifs ou soit par des associations culturelles.

Le secteur du tourisme serait affecté par un changement de rythme scolaire

L’industrie touristique est sans doute la grande perdante, car, la modification des zones de vacances la toucherait fortement. L’industrie touristique craint une diminution de ses recettes en raison du rétrécissement des périodes de vacances. En effet, une période plus courte de vacances diminuerait les réservations d’hôtels, les réservations de billets d’avion pendant la haute saison. Étant donné le principe de l’offre et de la demande, les consommateurs seraient également affectés. En effet, l’afflux de vacanciers généré par la modification du rythme scolaire engendrerait une rareté plus grande et donc les prix augmenteraient inévitablement. Sans oublier que la qualité des services diminuerait en raison de l’afflux massif de vacanciers.

Répondre à cet article