Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Le soutien scolaire dans la pratique > Les cahiers de vacances sont-ils vraiment nécessaires ?

Les cahiers de vacances sont-ils vraiment nécessaires ?

jeudi 18 août 2011

Pourquoi les cahiers de vacances ?

Bien que les avis des parents divergent, les cahiers de vacances possède de nombreux avantages. Il est nécessaire d’entretenir la mémoire des jeunes enfants et de combler certaines lacunes observées en cours d’année. Grâce aux diverses méthodes de révision proposées dans ces livres d’exercices, l’élève appréhende mieux certaines notions non acquises auparavant. La possession d’un cahier de vacances n’exclut cependant pas le fait d’emmener ses progénitures en voyage. La détente et la découverte d’autres horizons participent également à leur éveil et à leur développement intellectuel. Ces livrets constituent ainsi un support à part entière de la scolarité de l’enfant. Ce dernier ne doit ressentir aucun sentiment d’obligation et de contrainte vis-à-vis des devoirs et des leçons.

Les cahiers de vacances : à quel moment ?

Le moment de sortir le cahier de vacances se choisit avec parcimonie. Inutile d’imposer une heure précise à votre enfant. Ne le forcez pas non plus à s’exercer sur plusieurs pages dans la même journée au risque de le lasser. Les révisions s’opèrent en effet progressivement afin de mieux comprendre toutes les notions de base. Une séance de 10 à 15 minutes par jour est généralement conseillée par les pédagogues, plus particulièrement le matin après un petit-déjeuner bien complet. En effet, à cette heure de la journée, l’enfant est plus motivé qu’en soirée où il a effectué nombreuses activités épuisantes. Mais avant toute chose, il est nécessaire de le prévenir et de lui expliquer les atouts d’un cahier de vacances.

Comment choisir un cahier de vacances pour son enfant ?

Comme les cahiers de vacances sont destinés à toutes les classes, il est fortement conseillé d’en choisir un dont le niveau est légèrement inférieur à celui de l’enfant. Cette option permet ainsi de l’encourager dès le début des exercices. Cela est également l’occasion de renforcer les notions de base. Il s’avère de même nécessaire d’acheter le livret avec son enfant afin qu’il choisisse lui-même celui qui lui convienne, notamment pour la forme. Les cahiers de vacances sont en effet pourvus de motifs et de couleurs différentes. Dans tous les cas, si l’enfant refuse totalement les cahiers de vacances, il n’est pas nécessaire d’insister. Proposez-lui par contre, de manière ferme, de relire ses derniers cours quelques jours avant la rentrée.

Répondre à cet article