Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Les causes affectives pouvant être à l’origine des difficultés (...)

Les causes affectives pouvant être à l’origine des difficultés scolaires

vendredi 11 février 2011

Causes affectives à l’origine des difficultés scolaires : stress et dépression

Habituellement, les difficultés scolaires sont associées à des problèmes médicaux ou pédagogiques, pourtant elles peuvent tout aussi bien être les conséquences de problèmes affectives. La première et la plus normale du monde sont le phénomène du stress, atteignant plus de 50 % des enfants scolarisés de nos jours. Quand un enfant est stressé, il a du mal à se concentrer sur ses études et donc perd peu à peu tous les moyens d’apprentissages dont il disposait auparavant. Le stress chez l’enfant peut être dû à des efforts demandés par l’apprentissage lui-même ou bien par des situations familiales instables : divorces, déménagements fréquents, etc.Bref, il incombe aux parents et aux enseignants de les détecter et apprendre à l’enfant à les surmonter.

Autre que le stress, durant la crise d’adolescence, un enfant peut être victime de dépression. Suite à un problème de cœur généralement. Cette attitude le conduit à trouver l’école inutile et une perte de temps. Parfois, même si l’enfant accorde encore de l’importance à l’école, il se sent spontanément la cible de toute mauvaise impression venant de ses professeurs. Une mauvaise note peut le conduire à une méprise de soi et de tout son environnement scolaire. Bien évidemment, arrivé à ce stade, l’enfant a du mal à assimiler ce qu’on lui apprend, il se peut même qu’il soit tenté de ne venir à l’école que quand il se sent un peu d’attaques pour affronter ce monde cruel, ou quand ses parents le forcent à y aller. La solution face de telles attitudes est de discuter avec l’enfant et d’apprendre à l’écouter sans le juger.

Causes affectives à l’origine des difficultés scolaires : souffrance psychique et phobie scolaire

Votre enfant a trop de difficultés à l’école, pourtant il ne souffre d’aucunes maladie, d’aucuns problème de stress ni de dépression et tout va bien avec votre entourage. Ses professeurs confirment qu’il s’adapte bien avec tous ses camarades de classe, mais il a toujours de mauvaises notes. Que se passe-t-il dans la tête de votre enfant ? C’est la question à se poser et seul un psychologue peut vous aider à trouver la réponse. Certains vous diront peut-être qu’il s’agit d’une souffrance psychique. Effectivement, un enfant peut tout à fait présenter dès le plus jeune âge des signes de troubles mentaux qui ne se manifestent pas physiquement, mais qui ont des répercussions directes sur leur apprentissage.

La plus grande cause de difficulté scolaire selon les spécialistes est la phobie scolaire. Par définition, c’est le refus chez les enfants d’aller à l’école par peur. Les enfants anxieux, angoissés qui se sentent dénués d’importance sont les grandes victimes de ce problème affectif. Comme l’enfant victime de phobie scolaire est de nature stressée et angoissée, il refuse de s’ouvrir à son milieu scolaire et même s’il démontre une volonté d’apprentissage !... Tous les moyens et les préjugés qu’il se fait de l’école font qu’il n’apprend rien en fin de compte. Depuis plusieurs années, ce problème scolaire est qualifié de trouble invalidant qu’il faut impérativement éliminer.

Répondre à cet article