Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Methodologie > Les révisions avant les examens, comment les optimiser ?

Les révisions avant les examens, comment les optimiser ?

lundi 29 novembre 2010

Entraîner le cerveau grâce aux révisions

Pendant les examens et les concours, le cerveau est fortement sollicité, notamment parce qu’il contient généralement les informations demandées par le sujet. Mais pour qu’il puisse retenir ces informations, il faut adopter une révision méthodique. Le moyen le plus simple et le plus naturel est de revoir ses cours plusieurs semaines à l’avance et de ne pas réviser au dernier moment. Les leçons doivent être apprises régulièrement puis reprises de temps à autre afin d’entraîner son cerveau à la mémorisation. Une telle méthode permet à ce dernier de retrouver plus facilement et plus rapidement toutes les informations qui lui seront demandées.

Etant donné que la révision peut être considérée comme un sport pour le cerveau, des moments de détente et de repos doivent être accordés afin d’éviter le surmenage. Il est ainsi important que les efforts mentaux soient alternés par le sport, la détente, les loisirs, le sommeil, l’oxygénation, etc. Cette hygiène de vie doit être adoptée par les étudiants et élèves voulant réussir leurs examens et leurs concours. En l’occurrence, afin d’éviter la fatigue, principal obstacle à la mémorisation, il ne faut pas négliger le sommeil. Pour optimiser la réceptivité du cerveau, il faut aussi éviter l’alcool et la drogue. Ces derniers nuisent à la transmission des informations vers l’hippocampe.

Des astuces pour stimuler sa mémoire

Le cerveau retient mieux les informations qui reviennent souvent. Par conséquent, une des premières astuces pour se rappeler ses leçons est de les lire et les relire plusieurs fois. Il faut ensuite réviser régulièrement afin de les retenir. La mémorisation des cours passe également par les exercices. Ceux-ci aident notamment à se souvenir des procédures de résolution de problème. En outre, chacun a sa propre stratégie mentale pour apprendre ses leçons. En l’occurrence, pour les personnes dont la mémoire auditive est prédominante, un enregistrement vocal des points essentiels des cours peut aider. D’autres préfèrent plutôt marcher en révisant (kinesthésiques) ou s’aider d’images (visuelles).

Pour ne pas saturer la mémoire, il est essentiel de réserver des temps de travail durant lesquels il faut se concentrer au maximum, et d’autres pour la récupération afin que le cerveau se repose. Il est impératif de respecter le nombre d’heures de sommeil et autant que possible, toujours dormir et se lever aux mêmes heures. Une autre astuce simple, mais bénéfique pour la mémoire est la pratique de sports d’extérieur, surtout ceux qui aident à l’oxygénation du cerveau, tels que la marche à pied, le vélo, la course, etc. Enfin, il faut éviter le recours aux produits excitants, comme le café et les substances médicamenteuses, prétendant stimuler le cerveau.

Répondre à cet article