Accueil > Les activités parascolaires > Les voyages > Les séjours linguistiques pour votre enfant

Les séjours linguistiques pour votre enfant

lundi 12 juillet 2010

Pourquoi partir en séjour linguistique ?

Apprendre ou perfectionner une langue étrangère de façon active est possible dès l’âge de 13 ans par l’intermédiaire d’un séjour linguistique qui permet l’apprentissage d’une langue tout en résident à l’étranger. Chaque année, environ 350 000 Français de 10 à 18 ans partent à l’étranger dans des séjours linguistiques extrascolaires, des chiffres donnés par l’Office national de garantie des séjours et stages linguistiques (ONGSSL). Cela équivaut à vingt heures hebdomadaires, soit au moins un mois de cours en milieu scolaire. Ces statistiques paraissent énormes, pourtant un sondage réalisé en 2002 par Expolangues révèle que seul un Français sur cinq parle couramment l’anglais. Ainsi, beaucoup de Français restent encore réfractaires aux langues étrangères.

Le choix de faire des séjours linguistiques est donc la meilleure méthode pour apprendre une langue étrangère. Il est très difficile de trouver des écoles pour apprendre l’anglais, l’espagnol, l’italien, le mandarin sauf dans les grandes villes. Ce genre de voyage permet ainsi de joindre l’utile à l’agréable, mais il est très important de ne pas voyager entre Français. Un des avantages du voyage linguistique c’est une immersion totale, non seulement en dehors des cours, mais aussi le reste du temps : possibilité d’essayer la cuisine locale, de faire de nouvelles rencontres, de s’imprégner pleinement dans la culture du pays. Il est à rappeler que votre enfant peut effectuer un voyage linguistique à partir de 8 ans à condition qu’il y aille de son plein gré.

Comment organiser les séjours linguistiques ?

Pour sélectionner un séjour linguistique, il faut déterminer les objectifs par exemple la préparation d’un examen, l’aisance orale, les loisirs, et trouver la formule la plus adaptée à la personnalité de votre enfant. La formule la plus courante reste l’hébergement en famille d’accueil, avec cours le matin et activités l’après-midi. Les plus acharnés préfèreront le « one to one » c’est-à-dire être hébergé chez le professeur avec un ou deux élèves non francophones. L’élève partage alors la vie d’une famille, ce qui demande beaucoup de maturité et de responsabilité. Pour les plus actifs, les séjours sportifs sont les plus demandés aussi bien pour les enfants que pour les adolescents comme les sports individuels : tennis, équitation ou les séjours à la montagne.

La solution la plus simple reste les organismes spécialisés dans les voyages linguistiques. Il est préférable de choisir un adhérent à l’Office national de garantie des séjours et des stages ou à l’Union nationale des organisations de séjours linguistiques et des écoles de langues (Unosel) pour plus de sécurité. Les organismes de séjours qui y adhèrent sont obligés de respecter certains critères de qualité et sont régulièrement contrôlés. Il faut prendre le temps d’éplucher les conditions particulières de vente, la couverture des assurances et de vérifier ce qui est inclus dans les prix étant donné que les séjours à l’étranger sont relativement coûteux.

Répondre à cet article