Accueil > Le soutien scolaire par matière > Soutien scolaire en matières scientifiques > « Mathématiciens en culottes courtes », apprendre les mathématiques en (...)

« Mathématiciens en culottes courtes », apprendre les mathématiques en jouant

mardi 18 janvier 2011

Un concept innovant pour apprendre les mathématiques

L’apprentissage des mathématiques en primaire requiert une technique d’approche bien spécifique pour être réussi. Pour la plupart des élèves, les chiffres impliquent automatiquement un degré de difficulté élevé et amènent souvent à une peur d’apprendre. Afin de leur transmettre les premières connaissances de base en mathématiques sans les repousser, l’idéal est d’employer une méthode ludique. Une technique qui attirera leur attention. Imaginé par Max Leguem, ancien directeur de la MJC de Chilly-Mazarin, « Mathématiciens en culottes courtes » se fonde sur ce concept. Il s’agit d’une approche différente pour apprendre les mathématiques, se basant principalement sur des jeux à énigmes. Divers accessoires sont utilisés afin d’attiser la curiosité des élèves, et c’est en jouant que ces derniers sont amenés à résoudre des problèmes mathématiques. Le « jeu des cavaliers » figure notamment parmi les jeux les plus utilisés dans le cadre de l’apprentissage. La règle est simple. Il s’agit de placer des cavaliers, dont les pieds sont espacés régulièrement. Généralement, les enfants trouvent la solution en quelques minutes. Ce jeu est pourtant la version ludique d’un problème arithmétique à niveau assez difficile.

Apprendre les mathématiques en jouant : une ouverture pour les élèves

Bien que les manières d’apprentissage habituelles sont beaucoup plus simples à pratiquer, l’approche développée par les « Mathématiciens en culottes courtes » présente des avantages particuliers. Pour les élèves, il est plus facile d’assimiler en visualisant des possibilités palpables. La manipulation des jeux leur permet ainsi d’être plus ouverts dans la recherche de solutions et plus réceptifs dans le cadre des théories. La démarche est longue certes, mais à la fois simple et efficace. Dans un premier temps, les élèves sont amenés à découvrir le jeu et à s’y familiariser. Celui-ci est présenté d’une manière simple et selon les règles et directives imposées, l’enseignant incite les élèves à donner diverses solutions. Les hypothèses ainsi obtenues sont ensuite vérifiées au fur et à mesure du déroulement du jeu, où des complications sont régulièrement créées. Des contre-exemples sont avancés, soit par les élèves eux-mêmes, soit par l’enseignant. Et au final, l’on se retrouve avec une propriété valable à l’infini. Des explications sont fournies afin de rendre les théories mathématiques plus claires. La leçon est ainsi donnée, expliquée par un exercice, et ce, tout en s’amusant.

Répondre à cet article