Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Methodologie > Méthodologie en éducation civique

Méthodologie en éducation civique

jeudi 25 novembre 2010

La méthodologie à adopter pour l’éducation civique

L’éducation civique a pour objectif d’inculquer aux élèves les notions fondamentales de la citoyenneté. Assimiler la civilité, le droit, l’intégration, le droit du citoyen, le droit de la personne, la nationalité ainsi que les politiques à chacun des élèves demeurent sa première fonctionnalité.

La réussite à un examen d’éducation civique repose sur une bonne méthodologie de travail

En premier lieu, il faut bien choisir le sujet. Le choix doit notamment porter sur un sujet réalisable et non celui qui nous plaît. De cette manière, l’élève pourra discuter et échanger les notions qu’il a de ce sujet donné ce qui facilitera la tâche pour le professeur qui doit le guider vers les documentations adéquates.

En second lieu, encourager le travail personnel par le biais du travail en groupe. Le sujet choisi doit être attribué au groupe de façon à ce que chaque membre ait la même charge de travail. Le travail par groupe peut se définir par le triage d’un contenu à partir de procédés analogues. Il présente l’avantage de pouvoir rassembler au final la totalité du contenu. La quête d’informations se fait alors par assemblage, triage, sélection et exploitation des renseignements indispensables par rapport aux objectifs.

En troisième lieu, les élèves doivent s’entendre avec le professeur et sur la tenue du débat notamment sur le choix du président de séance, des rapporteurs. Les deux parties devront également s’arranger sur la présentation du discours, du dossier, prise de notes, etc.

En quatrième lieu, réunir les idées échangées, les opinions, les ponts de vue… Il s’agit d’un examen pédagogique au cours duquel l’objectif premier de l’éducation civique est ici mis à l’épreuve.

Outre ces quatre méthodologies de travail énoncé en éducation civique, on peut citer d’autres qualités optimisant le succès dans cette discipline scolaire : la pertinence, la réflexion, etc. Les aptitudes constatées lors des interventions orales sont également prises en compte notamment lors de la discussion du sujet, l’échange entre les membres, la participation, la prise de parole pendant le débat. On ajoute à ce dernier critère, les performances au cours des épreuves écrites.

Répondre à cet article