Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Mon enfant est insolent, que dois-je faire ?

Mon enfant est insolent, que dois-je faire ?

samedi 10 avril 2010

Les sentiments d’un enfant insolent sont confus

L’insolence est assez commune, surtout chez les adolescents, mais certains enfants plus jeunes peuvent également se montrer insolents. C’est l’expression de différents sentiments, quelques fois contradictoires, qu’ils peuvent ressentir. Ne trouvant aucun autre moyen de les extérioriser, ils se montrent parfois insultants et grossiers. Ils deviennent insupportables et éprouvent par là même l’autorité des parents, des enseignants, ils leur arrive même de se confronter à leurs camarades de classe. Ces enfants deviennent alors ingérables, et leur scolarité peut en pâtir. Ces actes et paroles ont souvent pour but de montrer une volonté d’indépendance, mais celle-ci est exprimée d’une manière maladroite.

L’enfant est généralement tiraillé entre deux principaux besoins : d’un côté il a envie de montrer qu’il est grand et qu’il peut se débrouiller seul, d’un autre, il ressent toujours une certaine dépendance et un certain confort, que son inconscient considère comme une sécurité. Ainsi, ses réactions aux directives et aux conseils des adultes peuvent s’avérer violentes, surtout verbalement. Pleuvent alors les phrases typique d’une remise en cause de l’autorité. Elles peuvent comporter des grossièretés susceptibles de choquer l’entourage. S’il demeure incompris, l’enfant peut ne pas se sortir de cette mauvaise dynamique. Il risque de présenter des difficultés dans la gestion de sa vie future, toujours tiraillé par ses sentiments.

Comment aider l’enfant insolent ?

L’insolence n’est pas un choix délibéré de l’enfant. En réalité, il ne comprend pas lui-même ce qu’il recherche ni ce qu’il ressent. L’insolence est une sorte de garde-fou pour se protéger de sa vulnérabilité. Néanmoins, tous les enfants et les adolescents ne se montrent pas insolents. Les raisons de ce comportement trouvent souvent leurs causes dans des conflits anciens ou des règles mal inculquées. Des notions fondamentales doivent être transmises dès le plus jeune âge : le respect d’autrui, le respect de certaines règles sociales, etc. Différentes situations peuvent également avoir des conséquences néfastes : décès, divorce, conflits intergénérationnels, manque d’affection… Dans le cas des adolescents, l’hypersensibilité peut également être en cause.

Un enfant insolent a besoin d’écoute, d’attention, et de parler. Discuter avec l’enfant, même si c’est difficile, s’avère primordial pour essayer de comprendre le but de son agressivité. S’il évoque des malaises vis-à-vis de sa famille, les parents ont le devoir d’être plus présents et à son écoute. Ils doivent également servir de modèles et faire attention à leur manière de parler, au vocabulaire qu’ils utilisent. Lorsque l’autorité des adultes est défiée, ces derniers doivent montrer qu’ils la détiennent toujours. Il ne faut pas réprimander l’enfant à chaque fois qu’il est en colère, mais il faut poser des limites. Il doit se respecter et respecter les autres. Il peut se montrer en colère, mais sans être grossier, ni violent.

Répondre à cet article