Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Réussir la scolarité > Orientation scolaire : bien choisir pour réussir

Orientation scolaire : bien choisir pour réussir

mardi 2 février 2010

Une bonne orientation est source de réussite

Certains enfants ont ce que l’on appelle une vocation professionnelle, c’est à dire qu’ils sont motivés par tel ou tel métier et s’appliquent dans les domaines qui le concernent. Ces vocations apparaissent plus ou moins tard dans l’enfance ou à l’adolescence. Dans ce cas précis, l’orientation en milieu scolaire ne relève aucunement d’un choix ou d’un dilemme. Un enfant qui a choisi sa vocation sait d’avance le chemin qu’il va prendre : scientifique, littéraire, gestion… Mais dans d’autres cas, le choix de l’orientation n’est pas si évident. A une certaine époque, l’enfant veut être médecin. Deux ans plus tard, constatant sa faiblesse en SVT, il envisage de devenir pilote, mais les maths et lui ne font pas bon ménage. L’enfant désespère de trouver la bonne voie et risque de choisir au hasard.

Le mieux serait de toujours anticiper cette situation. Mettre en adéquation les points forts de l’enfant et d’autres pistes de métiers qu’il désire pratiquer plus tard. Il faut également prendre en considération le nombre d’années d’études. En effet, certains se montreront meilleurs dans les études longues, certains dans les études courtes, d’autres dans un cursus professionnalisant. Certains rêvent même de pratiquer de suite ce qu’ils apprennent et préfèrent les cours en alternance. L’orientation n’est pas à prendre à la légère car elle est la base même de leur futur. Il serait donc dommage de regretter un mauvais choix. Ainsi, n’attendez pas le dernier moment pour vous poser la question. Il est important pour votre enfant d’être convaincu de son choix afin de garantir sa réussite.

Orientation scolaire : prenez les devants

Nombreux sont les moyens pour leur permettre de se renseigner sur les pistes de leur futur carrière professionnelle. En premier lieu, sachez qu’ils doivent rester maître de leurs choix et que vous devez éviter toute forme de pression parentale, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas les conseiller. Ensuite, en fonction de leurs envies et de leurs perspectives d’avenir, ils peuvent s’adresser à des professionnels lors des différents salons du métier. Ils peuvent également entrer directement en contact avec eux aux seins même des sociétés. C’est une excellente façon de savoir si le métier en question correspond « réellement » à leurs attentes. Afin d’affiner leurs recherches, ils peuvent également effectuer des test psychologiques et se rendre dans les centres d’information comme les CIO ou Centres d’Information et d’Orientation ou encore le CIDJ.

Si après tout cela ils subsiste encore des hésitations quant à la meilleure voie à prendre, ne vous inquiétez pas, des conseillers d’orientation sont prêts à vous aider. Les conseillers d’orientation, aujourd’hui connus sous le nom de conseillers d’orientation-psychologues sont des professionnels chargés d’analyser les perspectives d’avenir des jeunes, leurs envies, leur personnalité, tout ceci en vue de dresser un bilan détaillé afin de fournir des conseils sur les meilleurs choix d’orientations scolaires. Dans tous les cas, avec ou sans l’aide d’un conseiller d’orientation, il convient, lorsque cela est possible, de commencer à chercher sa voie le plus tôt possible afin de se rendre compte rapidement de la possibilité d’envisager la carrière rêvée.

Répondre à cet article