Accueil > Les activités parascolaires > Pourquoi faut-il réguler les activités parascolaires de vos enfants (...)

Pourquoi faut-il réguler les activités parascolaires de vos enfants ?

jeudi 1er septembre 2011

Une activité parascolaire pour chaque goût

L’activité à laquelle vous inscrivez vos enfants doit être un domaine qui le motive. En effectuant une petite analyse, vous parviendrez à discerner celui qui le fait vibrer. Si depuis son jeune âge votre enfant s’entoure de feuille de papier, de crayons de couleurs et de ciseaux, pourquoi ne pas l’inscrire à un cours d’arts plastiques ? S’il s’extasie chaque fois qu’il voit une chorégraphie sur le petit écran, pensez à l’orienter vers un cours de danse. S’il apprécie le contact avec la balle, optez pour les activités sportives. S’il apprécie les petites découvertes, inscrivez-le à un cours d’expériences scientifiques. En ce qui concerne le choix de l’activité à pratiquer, l’enfant aura le fin mot de l’histoire.

Quel est le seuil à ne pas dépasser ?

Les bienfaits des activités parascolaires ne sont plus à démontrer. Néanmoins, peu de personnes se rendent réellement compte des dégâts causés par leur abus. Pour les enfants qui pratiquent intensivement les activités sportives, la fatigue devient un frein à la concentration durant les cours. Ce tableau se pose lorsque l’horaire de l’activité coïncide avec la pause déjeuner ou lorsque l’enfant pratique plusieurs séances de sport durant la semaine. À la longue, le stress peut se manifester. La tendance au perfectionnisme est également un des revers de la médaille. Lorsque les entraineurs sportifs ou les parents commencent à exiger que l’enfant soit le meilleur dans tout ce qu’il entreprend, ce dernier va subir une pression néfaste pour son équilibre et son développement.

Comment bien gérer les activités parascolaires ?

Pour une bonne gestion des activités parascolaires, il est recommandé de ne pas inscrire l’enfant à plusieurs disciplines à la fois. Pendant une année scolaire, deux activités suffisent. Essayez dans la mesure du possible de varier et de choisir judicieusement les activités de votre enfant. Pour que ce dernier ne soit pas trop envahi par ses activités, il est préférable d’opter pour les parascolaires qui se pratiquent en fin de semaine. A l’exception des activités sportives, les parascolaires organisées pendant la pause déjeuner sont aussi profitables. Elles permettront au jeune de s’évader le temps de quelques minutes avant de reprendre la classe.

Répondre à cet article