Accueil > Les activités parascolaires > Les activités sportives > Qi gong, une activité de bien-être pour les élèves

Qi gong, une activité de bien-être pour les élèves

mardi 15 février 2011

Le Qi gong, pour une meilleure canalisation de l’énergie

Le Qi gong est une gymnastique énergétique faisant partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise. La discipline vise à travailler régulièrement l’énergie vitale Qi, à l’épurer et assurer sa meilleure circulation dans l’organisme. Les effets bénéfiques de la discipline sont optimisés du moment où l’individu la pratique dès son jeune âge. Une étude sur 50 élèves du secondaire, portant sur les effets du Qi gong, a été menée en Allemagne en 2005. La moitié des élèves ont suivi des entrainements réguliers de Qi gong pendant six mois. Les enseignants ont constaté que le comportement ainsi que les résultats scolaires des élèves ayant pratiqué le Qi gong sont meilleurs par rapport à ceux des élèves n’ayant pas suivi le programme.

Vers le mois de mars 2006 en Chine, une association dénommée « La Coloquinte » a incité les pédagogues du collège Salengro à mettre en place un programme d’entrainement au Qi gong dans l’établissement, pour le développement intellectuel et personnel des élèves. Des élèves de 8 à 13 ans ont participé aux entrainements réguliers proposés par des formateurs émérites en Qi gong. Après chaque entrainement, les élèves font part de leur impression aux formateurs et décrivent la manière dont circule le Qi dans leurs mains, dans leurs pieds, dans leur dos… En étant attentifs à leur intériorité, les élèves gagnent rapidement en sérénité en concentration. Le programme a bel et bien eu des impacts positifs sur leur évolution scolaire.

Le Qi gong, une activité parascolaire

Le Qi gong est une discipline centrée essentiellement sur l’art de débloquer soi-même les blocages énergétiques de l’organisme. Un entraînement typique peut durer 15 minutes, 30 minutes voire une heure en milieu scolaire. Ceci est fonction de l’âge et du niveau des élèves pratiquant la discipline. Le formateur enseigne aux élèves des séries de chorégraphies, facilement assimilables comparées à celles du Tai-chi chuan. La relaxation et la concentration sont importantes lors de la séance. Mieux encore, l’esprit Qi gong importe plus que la correction des mouvements effectués. Au fil de la pratique, le Qi devient carrément une force palpable et donc, manipulable à volonté.

De nombreuses écoles en Asie, aux États-Unis et en Europe proposent actuellement le Qi gong à titre d’activité parascolaire. Des formateurs confirmés en Tai-chi comme Antoine Epiphani, Sylvine Winkel ou Marie-Dominique Bleuler se font un plaisir d’inculquer aux élèves les rudiments de cette discipline énergétique millénaire. Le Qi gong agit à la fois sur le corps et l’esprit. Il développe la motricité et procure un certain dynamisme. Il élimine le stress et l’anxiété. Il procure de la sérénité et permet un meilleur développement de la concentration. Il élimine les pensées négatives et optimise la volonté d’entreprendre et de réussir.

Répondre à cet article