Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Que faire quand l’enfant a du mal à intégrer le milieu scolaire (...)

Que faire quand l’enfant a du mal à intégrer le milieu scolaire ?

mercredi 2 février 2011

Mal intégration en milieu scolaire : quelles sont les causes ?

Le plus important quand un enfant a du mal à s’identifier et à s’intégrer à son milieu scolaire c’est de déterminer la cause du problème. En tant que parent, vous devez vous demandez ce qui fait que votre enfant n’y arrive pas, alors que les autres si. La première question à se poser est si votre enfant ne souffre pas d’un problème quelconque. Par rapport à son caractère par exemple, s’il n’est pas de nature timide, solitaire ou s’il n’est pas victime de la phobie scolaire. Dans l’un ou l’autre des deux cas, la discussion avec les professeurs peut aider à comprendre la situation, en discuter avec l’enfant et l’orienter vers un psychologue si nécessaire.

Habituellement, la principale cause de non-intégration d’un enfant dans son milieu scolaire repose sur la différence. En rapport avec le physique ou liée à des besoins particuliers. Un enfant différent est souvent victime de violence de la part des autres enfants au sein de son établissement. Il peut-être sujet de moqueries, de rumeurs, de discrimination pure et simple allant même jusqu’à la violence physique dans certains cas. Une violence communément appelée bullying, très répandue actuellement, détruit les volontés d’intégration de plus de 20 % des enfants scolarisés en France de nos jours.

Mal intégration en milieu scolaire : quelles sont les attitudes à adopter ?

Dans le cas, où le problème d’intégration vient de votre enfant lui-même. Qu’il soit de nature timide et solitaire, le mieux est d’en discuter avec lui, d’en parler avec ses éducateurs. Organiser plus de sorties et permettre à l’enfant de rencontrer le plus souvent des enfants du même âge que lui. Au fur et à mesure des contacts avec autrui, l’enfant deviendra plus ouvert. Par contre, si la difficulté à s’intégrer vient de l’entourage scolaire lui-même !...Changer d’environnement serait une bonne solution. Depuis l’année 2009, la CLIS ou classe d’Inclusion scolaire aide les petits Français ayant des difficultés à s’intégrer dans leur milieu scolaire à suivre le cursus scolaire entre petits groupes de 12 élèves. Une disposition mise en place par l’enseignement spécialisé en France.

En tout cas, face à un enfant qui a du mal à s’intégrer face à une différence quelconque, le rôle du parent et de l’enseignant est de l’aider à résoudre le problème. En discutant de la différence avec tous les élèves, en organisant de petites interventions et des activités orientées sur le thème des différences afin de donner à l’enfant ciblé la sensation d’appartenance. Les méthodes les plus utilisées sont les jeux des différences. Un de ces jeux consiste à se mettre en cercle et à faire circuler un ballon d’un enfant à un autre. Quand le ballon vous tombe dessus, vous devez dire un caractère ou n’importe quoi qui fait votre différence. Un autre veut que les élèves de la même école apportent des photos de leur habitation, de leur chambre pour montrer à tout un chacun la différence et la ressemblance.

Répondre à cet article