Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Que faire si votre enfant est surdoué ?

Que faire si votre enfant est surdoué ?

samedi 22 août 2009

À quoi reconnaît-on un enfant surdoué ?

Un enfant est considéré comme précoce, quand il a un QI supérieur ou égal à 125. Très éveillé, un surdoué manifeste dès son plus jeune âge une grande curiosité à propos de tout et de rien. Ce sont généralement des enfants qui posent continuellement des questions et qui sont toujours avides de connaissances. Vers l’enfance, cette précocité se manifeste souvent par une imagination fertile, ainsi qu’une grande sensibilité au sens de la justice. Un enfant surdoué n’aimera par exemple pas les tâches et les activités répétitives. Nombreux d’entre eux apprennent à lire et à écrire tout seul, avant même leur entrée en CP.

Quels sont les impacts de la précocité sur la scolarité d’un enfant ?

Selon les statistiques de L’AFEP, le taux d’échec scolaire enregistré chez les enfants surdoués est de plus de 50 %, particulièrement en quatrième et en troisième. Cette non-réussite est souvent due au décalage entre l’enfant et ses camarades de classe. De désordres psychologiques s’installent progressivement et de l’élève ne se sent plus à sa place dans la classe. À long terme ce malaise peut aboutir à un décrochage scolaire et souvent une légère dépression chez le surdoué. Rappelons que seuls les tests psychométriques, effectués par des pédopsychiatres, peuvent attester de la précocité d’un enfant.

Quels soutiens apporter à un enfant hyperactif ?

Les parents ainsi que les enseignants ne font souvent pas la différence entre un élève très intelligent et surdoué. Il est cependant primordial de détecter cette précocité le plus tôt possible, pour que l’enfant puisse bénéficier des soutiens scolaires nécessaires, au bon déroulement de sa scolarité. Dès la maternelle ou en primaire, un saut de classe est généralement conseillé, pour que l’élève ne ressente pas trop le décalage entre lui et les enfants de son âge. Pour éviter l’ennui chez l’enfant, privilégiez les activités parascolaires, de préférence dans des domaines qui suscitent sa créativité et son intelligence.

Répondre à cet article